banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Levée du corps du président Babacar Ndiaye de la Bad : Macky Sall salue la mémoire du bâtisseur et panafricaniste engagé

17 Juil 2017
945 times

La cérémonie de levée du corps du président Babacar Ndiaye, ancien patron de la Banque africaine de développement (Bad), samedi, a servi de tribune aux parents, amis et collègues du défunt de témoigner sur cet homme multidimensionnel. Une occasion pour le chef de l’Etat, le président Macky Sall, de rendre hommage mérité à ce digne et valeureux fils du Sénégal et de louer ses qualités humaines et professionnelles.

La République, les notabilités politiques, religieuses et coutumières, famille, les proches parents, amis et anciens collègues du monde de la finance ont tenu à assister à la cérémonie de levée du corps, samedi, de l’ancien patron de la Banque africaine de développement (Bad), le Sénégalais Babacar Ndiaye. A cet occasion, le président de la République, Macky Sall, a d’abord tenu à remercier son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keïta, « pour ses paroles venues du cœur et pour ce geste de compassion et de réconfort ».

Puis, il a adressé ses remerciements au président guinéen Alpha Condé qui l’a appelé immédiatement à l’annonce de la nouvelle « pour lui exprimer toute la douleur qu’il ressent et [lui] dire qu’il serait à Dakar pour assister à la levée du corps à ce deuil qui frappe l’Afrique et le monde », mais qui, empêché, a tenu à dépêcher son épouse « pour partager ces moments de douleur ».

Ensuite, au nom de la nation, il a présenté ses condoléances à la famille éplorée, au Sénégal et à l’Afrique. Pour le chef de l’Etat, le défunt a servi son pays et le continent avec talent et abnégation via les financements de grands projets, par la Bad, durant sa présidence de l’institution financière africaine. Sur ce, M. Sall a salué l’ « engagement panafricaniste de tout le temps » de l’illustre disparu qui était également « bâtisseur et pionnier de l’émergence et de l’intégration africaine par les infrastructures de développement ».

Le président de la République de se souvenir, « avec émotion et à titre personnel », de la distinction « Grand prix Babacar Ndiaye pour les infrastructures » dont il été honoré en même temps que son homologue Paul Kagamé, le président du Rwanda, en mai dernier, en marge des 52e Assemblées annuelles de la Bad à Ahmadabad, en Inde, et au cours duquel il s’est entretenu et a échangé avec le défunt. « Ces prix, nous avait-il dit alors, sont une reconnaissance de l’œuvre accomplie mais aussi un encouragement pour l’avenir », a rappelé Macky Sall à l’assistance. « Il a ainsi apprécié positivement les réalisations et chantiers autoroutiers ainsi que notre projet de Train express régional (Ter) en cours de construction dont la Bad a été le deuxième bailleur en termes de volume d’investissement », dira-t-il.

Multiples activités sociales
Et le chef de l'Etat de lister les multiples activités sociales de feu Babacar Ndiaye. En tant que président du mouvement pour la bonne cause du cimetière de Yoff et en collaboration avec l’imam ratib de Dakar, El Hadj Alioune Moussa Samb, le défunt a toujours « œuvré à l’entretien et à la propreté des lieux ». Selon M. Sall, « il avait, sans nul doute, à l’esprit ce moment de vérité qui nous rassemble ici, moment fatidique qui rappelle la vanité de la vie ». « Quand l’homme est désormais seul face au Seul, alors seules les bonnes œuvres comptent, comme celles accomplies de son vivant par Babacar Ndiaye », a-t-il professé. A sa suite, le fils du défunt, Djibril Ndiaye, au nom de la famille, inconsolable par cette perte, a remercié le chef de l’Etat, son gouvernement et toute l’assistance venue témoigner les liens entretenus avec le disparu. Visiblement émue et touché, il dira à son endroit : « Nous ne sommes pas confus papa/regarde droit devant toi ! Nous t’avons tous pardonné et nous te demandons tous pardon ». Les témoignages d’amis, proches et collègues qui s’ensuivirent ont tous rappelé le profil multidimensionnel de l’illustre disparu. L’assistance, sous la direction de l’imam Ousmane Ndiaye, a prié pour le repos éternel de ce digne fils du Sénégal, pour qu’Allah (Swt) l’accueille en son paradis céleste.

Mamadou Lamine DIEYE avec Rts

Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.