banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Dialogue politique : Saidou Nourou Bâ à la tête du Cadre de concertations sur le processus électoral

29 Déc 2017
1510 times

L’ancien ambassadeur Saïdou Nourou Bâ a été porté à la tête de la présidence du Cadre de concertations sur le processus électoral. Cette décision a été prise suite aux discussions ouvertes entre les trois pôles de la mouvance présidentielle, de l’opposition et des non-alignés.

« Chaque pôle a désigné 15 représentants pour discuter et aboutir à  la constitution d’un document consensuel. Le choix porté sur l’ambassadeur Saïdou Nourou Bâ par les deux pôles n’a suscité aucune objection de la part de la majorité. Le consensus a été donc obtenu », a souligné le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, le 12 décembre dernier, lors de la cérémonie d’installation du président du Cadre de concertations sur le processus électoral. C’était en présence du président de la Commission électorale nationale autonome (Cena), Doudou Ndir, des plénipotentiaires des pôles de l’opposition, de la mouvance présidentielle, des non-alignés et d’autres acteurs impliqués dans le processus électoral. 

Diplomate de carrière, avec une longue expérience professionnelle, Saïdou Nourou Bâ est reconnu comme personnalité neutre toujours à équidistance des forces politiques, selon le ministre de l’Intérieur. L’ambassadeur a invité les acteurs à se réunir autour de l’essentiel pour mener à bien les concertations. « Les Sénégalais nous écoutent. Ils en ont le droit. Vous avez, nous avons le devoir de les entendre. Ils veulent des élections crédibles, libres et transparentes, dans le respect de la pluralité et de la dignité de chacun », a-t-il lancé.  « Si nous partageons cela entre patriotes, nous ferons tous cap vers cet objectif. Nous pouvons relever le défi. C’est cela l’importance du Cadre de concertations sur le processus électoral. Nous en ferons ensemble l’évaluation de ses forces et faiblesses pour tirer, voire apprendre de nos performances et nos contre-performances, les leçons qui devront baliser le chemin vers cet objectif partagé », a ajouté le président Bâ.

 Mais, Saïdou Nourou Bâ a insisté : « Je voudrais lancer un appel à d’autres patriotes qui, certainement, partagent les mêmes objectifs, mais avec, peut-être, des démarches nuancées et parfois même contradictoires. Je dis toujours que pour progresser, il faut périodiquement se remettre en cause. L’autosatisfaction n’est pas source de progrès. Il faut respecter l’autre et s’enrichir par l’écoute de l’autre ».

Le Pds et ses alliés maintiennent le boycott
Le démarrage du dialogue politique a eu lieu le 21 novembre dernier sans le Parti démocratique sénégalais (Pds) et ses alliés qui ont décidé de boycotter. L’ancienne formation politique au pouvoir entre 2000 et 2012 et ses partenaires ont remis cela le 12 nombre dernier. Ils n’ont pas assisté à l’installation du président du Cadre de concertations sur le processus électoral, mettant en place un cadre de lutte chargé de pousser le gouvernement à organiser des élections transparentes.

Babacar DIONE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.