banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Ligue démocratique : Mamadou Ndoye, Cheikh Guèye et 17 autres responsables suspendus

12 Fév 2018
296 times

La Ligue démocratique sanctionne ses responsables regroupés au sein du courant de la Ld/Debout. Mamadou Ndoye, ancien secrétaire général, Cheikh Guèye, maire de Dieuppeul, Souleymane Guissé, principal animateur de la fronde, ont été suspendus, hier, par le bureau politique.

L’ancien secrétaire général de la Ligue démocratique, Mamadou Ndoye, Cheikh Guèye, maire de la commune de Dieuppeul et 17 autres responsables animateurs du courant la Ligue démocratique debout ont été suspendus, avant-hier, par le bureau politique du parti des « Jallarbistes ». La décision a été prise lors d’une réunion présidée par Nicolas Ndiaye, Secrétaire général par intérim du parti en présence du ministre Khoudia Mbaye, l’ancien ministre Yoro Deh et d’autres ténors.

« Le bureau politique a considéréle refus manifeste des animateurs du mouvement Ld-debout de se conformer aux délibérations du Bureau politique, notamment en sa session du 21 octobre 2017, désapprouvant ledit mouvement et demandant la cessation de toutes ses activités », a souligné Amadou Oumar Coulibaly du mouvement des jeunes qui a lu la résolution sanctionnant la fin de la réunion du bureau politique.

Selon le bureau politique, les responsables suspendus ont posé « de nombreux actes de défiance et de remise en cause permanente des décisions du parti sur des bases non conformes à ses Statuts et Règlement intérieur ». Il déplore aussi une « manipulation de l’opinion et des militants et des tentatives multiples de discréditer la direction du parti par des moyens non appropriés et contraires aux principes fondamentaux de la Ligue démocratique ». Le bureau politique désapprouve aussi les « nombreux actes de défiance et de dissidence par le mouvement  fractionniste et la remise en cause effective par ses initiateurs de l’unité et de la cohésion du parti ».

Selon Nicolas Ndiaye et ses camarades, toutes les fédérations et les organisations intégrées des femmes, des jeunes, des ainés et des cadres étaient représentés à cette importante rencontre. « Au total, le Bp a enregistré la présence de 81 camarades pour 22 excusés et 52 absents. Le quorum étant largement atteint pour délibérer valablement, le Bureau Politique a entendu et discuté le rapport du Secrétaire général par intérim sur la situation actuelle du parti », ont-ils souligné.

Le bureau politique a convoqué les dispositions des articles 10,11, 13 du Titre II des Statuts de la Ligue démocratique portant sur l’Organisation et le fonctionnement du parti,le Règlement intérieur du parti notamment en ses articles 4 du Chapitre I (Principes d’Organisation) , 8 du Chapitre III sur les Droits et Obligations des membres, les articles 9 et 17 du Chapitre IV sur les Modalités d’organisation et de fonctionnement  et du Chapitre 6 sur les Sanctions et Recours.

Tout en décidant de suspendre  les frondeurs de « toutes fonctions et responsabilités dans le parti ainsi que de toutes les instances et structures du parti », le bureau politique n’a pas définitivement fermé les portes à ses camarades. « Nous n’avons pas fermé les portes. S’ils font amende honorable rien ne s’oppose à ce qu’ils reviennent dans le parti », a souligné Nicolas Ndiaye. « Nous ne souhaitons pas qu’ils soient exclus définitivement. Mais il nous faut prendre notre responsabilité pour faire respecter la discipline de parti », a dit Nicolas Ndiaye.

Le Bureau politique a aussi décidé de renforcer et de réorganiser le Secrétariat Exécutif permanent. Ainsi, cette instance a été élargie à d’autres « Jallarbistes » dont la syndicaliste Awa Wade.

Le BP a aussi pris la décision de convoquer le 8ème congrès ordinaire du parti au plus tard, en octobre 2018. Il rappelle qu’il est la seule instance habilitée à convoquer le congrès ordinaire du parti, conformément aux dispositions de l’article 20 du règlement intérieur.

Babacar DIONE


LIGUE DEMOCRATIQUE - SOULEYMANE GUEYE CISSE, COORDONNATEUR DE LA «LD DEBOUT» : « LE QUORUM N’ÉTAIT PAS ATTEINT POUR PRONONCER UNE QUELCONQUE SUSPENSION »
A la suite de leur suspension par le Bureau politique de la Ligue démocratique, les membres de la «LD Debout» ne semblent pas donner du crédit à cette décision. Selon le coordonnateur des réformistes, Souleymane Guèye Cissé, le Secrétariat national ne s’est pas réuni pour convoquer le Bureau politique de la LD. Ensuite, selon lui, Nicolas Ndiaye et ses autres camarades n’avaient pas atteint le quorum pour pouvoir prononcer une quelconque suspension à leur encontre. «Ce n’était donc pas la LD qui s’était réunie, mais plutôt la section Apr du parti», soutient le coordonnateur de la «Ld Debout».

M. NDONG

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.