banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Innovation technologique : 35 millions de FCfa à 21 inventeurs

14 Jui 2017
751 times

Pour encourager les innovateurs, le ministre en charge de l’Industrie et des Mines, Aly  Ngouille Ndiaye a présidé hier, à Dakar, la remise de 21 chèques symboliques d’un coût total de 35 millions de FCfa.

Le ministre de l’Industrie et des Mines a procédé, hier, à la décoration du directeur général de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Oapi), Dr Paulin Edou Edou et à la remise de chèques symboliques destinés aux inventeurs. Ainsi, ce sont 21 bénéficiaires qui ont reçu un montant global de 35 millions de FCfa.  

Le ministre Aly Ngouille Ndiaye a reconnu que ces derniers n’ont ménagé aucun effort dans leurs inventions de procédés à fort potentiel économique, social, capables d’améliorer les conditions de travail des femmes rurales en particulier et d’améliorer la productivité du travail dans les secteurs phares en général.

« Vous avez, tous, la reconnaissance de mon département et de la nation sénégalaise. C’est pour aider à faire de vos inventions des objets économiques utiles pour la population sénégalaise, que le président Macky Sall a instruit mon département de vous attribuer des financements annuels, à travers l’Agence sénégalaise pour la propriété industrielle et l’innovation technologique (Aspit) pour la fabrication de prototypes », a expliqué le ministre, précisant la raison pour laquelle, ladite agence attribue une somme forfaitaire aux inventeurs et innovateurs.  Il s’est félicité de la démarche du Dr Paul Edou Edou qui a tiré un réel profit de la propriété intellectuelle.

« Vous avez préconisé ce qu’il fallait, pour inscrire les pays membres sur la voie d’une exploitation judicieuse de la propriété intellectuelle. Depuis votre prise de fonction, en août 2007, vous avez créé un Master II en propriété intellectuelle qui a permis de doter nos différents pays de cadres ayant une bonne expertise en la matière », a-t-il souligné.
« Soyez assuré que le Sénégal ne vous oubliera jamais ; c’est pourquoi, sur une instruction expresse du président de la République,  je vous décore en conséquence », a-t-il dit.

Pour sa part, le directeur général de l’Aspit, Makhtar Dia, a révélé que Dr Paulin Edou Edou a fait des résultats jamais obtenus jusqu’ici. «Nous continuerons à bénéficier de votre sagesse ; il y a une complexité entre l’innovation, l’invention et le marché. Cette remise de chèques symboliques marque le développement de la créativité », a-t-il confié.
Le Secrétaire général, Moussa Gning, a, quant à lui, relevé que l’innovation et l’invention participent au développement. Toutefois, il a déploré la diminution du budget d’année en année, avant de plaider pour son augmentation.

Le représentant du président du conseil de surveillance de l’Aspit, Dr Ousmane Kane, a souligné que ces chèques vont aider ces inventeurs, dont Abdoulaye Touré qui a reçu 7.872.000 de FCfa, Cheikh Guèye (5 millions de FCfa), Mor Maty Seck (1 million de FCfa), Mamadou Niang (1 million de FCfa) et Malick Tine (500.000 FCfa).

Serigne Mansour Sy CISSE

Last modified on mercredi, 14 juin 2017 16:56
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.