banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Pêche artisanale : Un instrument de cogestion des ressources mis en place

16 Jui 2017
629 times

Le Sénégal compte faire de la cogestion un outil de premier ordre pour une meilleure gouvernance de ressources maritimes dans ce contexte de mise en œuvre des Objectifs de développement durable (Odd). Notamment l’objectif 14 visant la conservation et l’exploitation durable des ressources maritimes.

C’est dans ce contexte que les 37 Conseils locaux de pêche artisanale(Clpa) ont été mis en réseau. Le bureau national a été officiellement installé, hier, par le ministre de la Pêche et de l’Économie maritime, Oumar Guèye. « Cette rencontre permet d’enclencher une nouvelle dynamique avec l’installation du bureau national du réseau des Conseils locaux de pêche artisanale qui constitue un dispositif d’amélioration de la gouvernance des pêcheries artisanales au Sénégal », a déclaré Oumar Guèye. « En effet, a-t-il poursuivi, après la mise en place des Clpa, la gestion concertée des ressources demande le réseautage des organes en charge de cette mission pour faciliter la communication, la synergie des actions, le partage d’expériences et la vulgarisation des initiatives prometteuses d’une localité à une autre ».

Selon lui, ce réseau sera un interlocuteur privilégié des autorités et despartenaires techniques et financiers dans tous les domaines concernant la gestion des ressources et les politiques de développement du secteur. « La qualité des compétences réunies au sein de cette instance laisse présager une bonne implication des acteurs qui inspireront, sans nul doute, nos politiques dans le processus continue de réajustement de nos interventions pour répondre aux attentes de la population », a soutenu le maire de Sanghalkam. A en croire Oumar Guèye, la cogestion qui est une véritable forme de gouvernance consistant en un partage des responsabilités entre, d’une part, l’État et d’autre part, les acteurs, a été inscrite pour la première fois dans la loi 2015-18 du 13 juillet 2015 portant Code de la pêche. Et cette option a été renforcée par la Nouvelle lettre de politique sectorielle et de développement de la pêche et de l’aquaculture adoptée le 13 mai 2016 par son département suite à un processus participatif et inclusif. « Ce cadre d’orientation sectorielle met un accent particulier sur la promotion de la cogestion pour une gestion durable de la pêcherie. Le gouvernement du Sénégal entend ainsi consolider les acquis en cogestion et assurer le renforcement des capacités techniques et organisationnelles. Ainsi, notre pays est en phase avec les instruments de gouvernance internationaux qui mettent les acteurs au cœur des politiques de gestion des pêches », a-t-il laissé entendre. 

Pour sa part, Abdoulaye Ndiaye, coordonnateur national du réseau des Clpa a estimé qu’avec ce réseautage, le gouvernement a comblé le grand vide puisqu’il s’agit d’un instrument qui va atteindre tous les acteurs. Il a également rappelé les différentes actions menées par l’État depuis un certain temps pour accompagner les acteurs de la pêche. Notamment l’enveloppe des 86 millions de FCfa accordés aux acteurs en 2015 et la subvention d’un million de FCfa accordé à chaque pêcheur désireux de se procurer un moteur.

Ndiol Maka SECK

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.