banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Forum économique Sénégal-Tunisie : Les deux pays souhaitent fouetter leurs relations d’affaires

14 Juil 2017
637 times

Le Sénégal et la Tunisie veulent dynamiser leurs échanges économiques. C’est dans cet esprit que s’est ouvert, hier à Dakar, un forum qui réunit des acteurs du secteur privé des deux pays.

Dans les échanges économiques du Sénégal avec les pays maghrébins, la Tunisie est à la traine comparé à un pays comme le Maroc. Pourtant, les relations commerciales entre les deux pays datent au début des indépendances avec la signature d’un accord de coopération économique, technique et scientifique, le 30 mars 1962, à Tunis.

Aujourd’hui, les autorités des deux pays veulent inverser la tendance, en augmentant sensiblement le volume des échanges à travers leur secteur privé respectif. L’ouverture, hier, à Dakar d’un forum économique s’inscrit dans cet esprit. A travers des rencontres « B to B », les hommes d’affaires sénégalais et tunisiens vont explorer les opportunités d’affaires. Déjà, ils se félicitent de la tenue de ce forum et ont promis d’œuvrer à la dynamisation de la coopération économique comme l’ont souligné le président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar, Daouda Thiam et son homologue de la Chambre de commerce et d’industrie de Tunis, Mounir Mouakhar.

M. Thiam souligne que les exportations sénégalaises vers la Tunisie sont faibles et tournent autour des fruits, légumes et crustacés et s’élèvent à 1,5 milliard de FCfa tandis que les importations en provenance de ce pays se chiffrent à 21 milliards de FCfa. « C’est à nous de corriger ce déséquilibre et de développer davantage les relations commerciales », a-t-il lancé, soulignant que les Chambres de commerce, d’industrie de Dakar et de Tunis entretiennent déjà des relations de partenariat.
Prenant part à ce forum, le chef d’entreprise Belghith Anas, directeur général de Icar, une société qui s’active dans la fabrication d’autobus, d’autocars et de camions, espère rencontrer des partenaires sénégalais en vue de nouer des partenariats gagnant-gagnants. A travers sa société, il veut contribuer à apporter des solutions au système de transport sénégalais. Il compte également, à partir du Sénégal, pénétrer le marché de l’Uemoa et celui de la Cedeao, riches respectivement de 90 et 300 millions d’habitants.  

La délégation tunisienne, conduite par le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, est forte d’une vingtaine d’hommes d’affaires évoluant dans divers secteurs : l’automobile, les transports, l’agroalimentaire, les services, l’industrie des matériaux de construction, les bâtiments et travaux publics, etc.
Les hommes d’affaires des deux pays peuvent compter sur l’appui de leurs plus hautes autorités qui se sont engagées à mettre en place le cadre juridique pour fouetter les relations économiques. « C’est à vous, secteur privé, de vivifier la flamme des relations d’affaires entre le Sénégal et la Tunisie », a lancé Abdoul Aziz Tall, ministre en charge du suivi du Plan Sénégal émergent, à l’ouverture du forum. « Nous voulons une vraie alliance qui contribue à un partenariat gagnant-gagnant », a renchéri Khemaies Jhinaoui.  

Les intervenants ont souligné la nécessité de dynamiser les relations économiques entre le Sénégal et la Tunisie qui ont une proximité culturelles ; les hommes d’affaires entretiennent des liens étroits et l’axe Dakar-Tunis est desservi par une ligne aérienne quotidienne. Autant d’éléments qui peuvent contribuer au développement de la coopération économique entre les deux pays.

Mamadou GUEYE

Last modified on vendredi, 14 juillet 2017 17:01
Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.