banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Semences certifiées : Grâce au soutien de l’Usaid, le centre de traitement de Richard-Toll passe de 2 500 à 6 500 tonnes

14 Sep 2017
1042 times

L’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, Tulinabo S. Mushingi a visité, hier, le centre de traitement des semences de Richard-Toll entièrement réhabilité et équipé par le gouvernement américain par l’entremise de l’Usaid/Pce. Une réhabilitation qui a concerné les bâtiments, l’acquisition d’une nouvelle chaîne de tri d’une capacité de 3,5 tonnes par heure et de deux groupes électrogènes pour un investissement de 120 millions de FCfa.

Ces investissements importants du gouvernement américain pour la rénovation et le rééquipement de ce centre reflètent l’engagement des États-Unis à promouvoir la sécurité alimentaire par le biais du projet de croissance économique de l’Usaid et de l’initiative mondiale « Feed the Future ». En présence de Jean Michel Voisard, directeur du projet Usaid/Naatal Mbay et de plusieurs cadres et experts, M. Mushingi s’est réjoui de ce projet de réhabilitation mis en œuvre par l’Usaid/Pce et qui a permis au centre de Richard-Toll de passer de 2.500 tonnes de semences triées et traitées à 6.500 tonnes. Le diplomate est « très satisfait » de cette visite à Richard-Toll qui entre dans une grande tournée qu’il effectue depuis trois jours en vue de s’enquérir de l’état d’exécution des projets financés par le gouvernement américain au Sénégal.  Il a magnifié l’exemplarité de la coopération entre le Sénégal et les États-Unis, plaidant pour son renforcement. Il a déclaré que cette tournée de prise de contact lui a également permis de visiter certains postes frontaliers du delta et de la vallée du fleuve Sénégal pour avoir une idée précise de la circulation des biens et des personnes à la frontière.

L’étape du département de Podor a été marquée par une visite de salles de classe réalisées par le gouvernement américain, des échanges avec des groupes de suivi des réalisations du Mcc et du Mca. Tulinabo S. Mushingi a mis à profit son passage dans le nord du pays pour apprécier la qualité des travaux de réhabilitation de la route et du pont de Ndioum. Des réalisations qui pourraient permettre, selon lui, au Sénégal de bénéficier d’une deuxième phase du projet Mca. Auparavant, la forte délégation s’est rendue dans les services du Corps de la Paix américain (un programme phare du gouvernement américain qui a démarré ses activités au Sénégal depuis les années 1960). Le diplomate s’est entretenu avec les volontaires américains sur leurs conditions de vie et de travail dans leurs communautés respectives au Sénégal. Selon M. Mushingi, il fallait impérativement recueillir leurs avis et suggestions sur les stratégies à mettre en œuvre pour développer et renforcer la coopération entre le Sénégal et les États-Unis.

Une unité qui redynamise le secteur semencier
La rénovation et la modernisation du centre de traitement des semences de Richard-Toll permettront au moins de doubler sa capacité de production antérieure. Cet investissement vient appuyer les grands axes prioritaires définis par le gouvernement du Sénégal à travers le Plan Sénégal émergent et le Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (Pracas).
Selon certains experts, le projet Usaid/Pce a facilité la mise en place d’un partenariat public/privé entre le ministère de l’agriculture et la coopérative des semences du Nord pour la gestion de ce centre de traitement des semences de Richard-Toll. Le transfert de l’exploitation à cette coopérative a fait l’objet d’un accord signé entre les deux parties en août 2014. Pour As Sow de l’Usaid/Naatal Mbay, ce modèle innovant de partenariat public/privé consacre une véritable révolution institutionnelle et c’est un pas décisif dans la direction des changements structurels prônés à travers toutes les initiatives de développement comme le Pse et la Nouvelle alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition en Afrique.

Avec la réhabilitation du centre de traitement des semences de Richard-Toll et la construction de deux autres à Kaolack et Kolda, le Sénégal, a-t-il poursuivi, dispose de nouvelles infrastructures pour redynamiser le secteur semencier et soutenir le système de certification notamment pour les céréales. Les trois unités ont été équipées par l’Usaid/Pce tout comme les trois laboratoires semenciers qui les accompagnent, pour un coût global de près de 1 milliard de FCfa.

Mb.K. DIAGNE

Last modified on jeudi, 14 septembre 2017 11:36
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.