banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

4ème édition de la Foire régionale de Tambacounda : Plaidoyer pour le développement de l’entrepreneuriat agricole

12 Fév 2018
654 times

L’entrepreneuriat agricole peut aider à faire baisser le fort taux de chômage qui sévit à Tambacounda. C’est la conviction du gouverneur de cette région qui a appelé à explorer les opportunités agricoles de cette région.

Malgré ses potentialités dans le secteur de l’agriculture avec la présence de trois fleuves et des hectares de terres arables, l’entrepreneuriat agricole est peu développé dans la région de Tambacounda. Ce qui participe à accentuer le taux de chômage. Un paradoxe auquel il faut mettre fin, selon le gouverneur de la région, El Hadji Bouya Amar. Il se prononçait lors de la 4ème Foire régionale de l’agriculture de Tambacounda, organisée par la Caritas. «Cette manifestation cadre avec la politique gouvernementale visant une transformation structurelle de l’économie.

L’entrepreneuriat agricole peut aider à mettre fin au paradoxe qui caractérise la région de Tambacounda. En effet, malgré ses grandes potentialités dans le secteur de l’agriculture, l’opportunité d’irrigation avec au moins trois fleuves (Sénégal, Gambie et la Falémé), les rivières intermittentes traversant la plupart des villages avec une densité de 18 personnes au Km², notre région concentre l’un des plus forts taux de chômage du pays, 36 % », a-t-il déclaré.

Le gouverneur de Tambacounda a invité la Caritas à se lancer dans l’entrepreneuriat agricole pour produire, vendre et recruter des employés. Léon Sarr, chargé de programme a rappelé que l’Ong Caritas est déjà dans l’entrepreneuriat agricole avec une ferme-pilote à Nettéboulou devant servir de champ d’application aux élèves en formation et aux jeunes qui veulent se lancer dans ce secteur. Le gouverneur et le maire Mame Balla Lô ont émis le souhait de voir cet événement se développer au-delà des limites de la région, pour devenir « la vitrine de l’agriculture».

Le président de la Chambre des métiers, Abdoulaye Sarr, a invité le conseil municipal et le conseil départemental à travailler ensemble pour porter cette foire au niveau de celle de Kaolack, en réponse à plusieurs intervenants qui ont plaidé pour qu’il lui soit donné une plus grande ampleur. Cette foire est un cadre d’échanges entre producteurs et acheteurs de produits et de matériels agricoles, permettant aux organisations intervenant dans l’agriculture de faire connaître leurs actions et de créer des opportunités de collaboration entre acteurs et Caritas Tambacounda, a souligné Aboubacry Bâ, le maire de Ndam, parrain de cette édition. Pour lui, l’organisateur de la foire a permis à Ndam d’accéder à l’eau potable et à des installations sanitaires. Dix huit villages ont bénéficié d’ouvrages hydrauliques et d’assainissement du projet Dgp3 (Développement Grant Program 3). Un programme de renforcement et de pérennisation de l’accès à l’eau potable et aux installations sanitaires améliorées dans trois communes du Sénégal : Ndam, Saré Bidji à Kolda et la commune de Kartiack à Ziguinchor. Des ouvrages hydrauliques et installations sanitaires ont mis fin au calvaire de plus de 22.000 personnes des communes bénéficiaires. S’y ajoutent 34 kilomètres de réseau d’adduction d’eau polarisant 18 villages, 20 bornes fontaines et 200 latrines.

Mieux, plusieurs périmètres maraîchers sont réalisés par la Caritas dans la commune de Ndam pour lutter contre le chômage et la féminisation de la pauvreté. Ainsi, plus de 100 personnes ont été formées en techniques de maraîchage. « A ce jour, la demande est nettement supérieure à l’offre car les productions, dans ces périmètres, sont achetées avant même les récoltes. Nous demandons, du haut de cette tribune, à Caritas et aux autres projets ou programmes, de venir pérenniser ces actes afin d’améliorer durablement les conditions de vie des populations », a dit le maire de Ndam.

L’objectif de cette foire est de « créer un réseau d’acteurs entre producteurs et acheteurs », a expliqué l’abbé Bertin Sagna, directeur de Caritas Tambacounda. Le temps fort a été sans contexte le forum scientifique.

Pape Demba SIDIBE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.