banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

« Magal juli geej gi » : Les mourides perpétuent l’acte de dévotion du Cheikh

22 Sep 2016
1490 times

La prière effectuée par Serigne Touba sur l’océan atlantique a été célébrée hier sur la plage de Diamalaye. Sa perpétuation est un rappel aux fidèles de se conformer aux préceptes de l’islam.  

Serigne Touba Mbacké avait effectué la prière de « Takussan » sur les larges de l’océan atlantique le 21 septembre 1895, alors qu’il était contraint de s’éloigner des siens, pour plus de 7 ans. Il fut de retour le 11 novembre 1902, à 11 heures, selon plusieurs versions recoupées. Cet acte de dévotion été perpétué hier par la communauté mouride venue en masse sur la plage de Diamalaye sacrifier à cette tradition qui en est à sa 22ème édition, car ayant démarré en 1995.

L’imam Serigne Fallou Abdou Khadre Mbacké est revenu sur l’intérêt que Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké avait accordé à la prière. Citant quelques versets de la sourate 107 du Coran, le chef religieux a rappelé les mises en garde d’Allah, qui promet la fournaise aux fidèles qui prient sans respecter les préceptes islamiques. Selon lui, la prière est le pilier de l’islam, donc, trop sacrée pour être banalisée. «Pour être sur le droit chemin, l’homme doit respecter les heures de prières qui nous éloignent des vices, de par sa lumière et lire le Coran avec une profonde médiation», a dit l’imam de Touba. A l’en croire, la prière effectuée sur l’océan atlantique n’est rien d’autre qu’un acte qui répond à la volonté divine.

Une journée symbolique
D’après le président du comité d’organisation du « kurël Juli Geej Gi », Cheikh Makhtar Diouf « Pédro », cette célébration montre l’importance de la prière canonique. « Quiconque s’inscrit dans la voie tracée par Serigne Touba aura la paix et la félicité de Dieu », a déclaré, convaincu, M. Diouf. Si le thème de l’année dernière était « Cheikh Ahmadou Bamba, la clé de l’émergence », pour cette présente édition, face à un monde en dérive, les organisateurs ont traité « la paix entre les nations dans l’islam selon Serigne Touba».  

Au nom du gouvernement, le ministre en charge de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, a indiqué que les Nations Unies ont compris le sens de la date du 21 septembre, car l’ayant décrété journée mondiale de la paix. «Les enseignements de Serigne Touba nous éloignent du monde de terreur, de terrorisme que nous vivons aujourd’hui », a dit le ministre. Les mardi 20 et mercredi 21 prochains ont été marqués par des séances de visite médicale gratuite, de circoncision, de lecture du Saint Coran, d’une grande exposition sur le fondateur du mouridisme, de zikr, de panels. Etaient présents à cette rencontre les ministres Mbaye Ndiaye, Seydou Guèye, Youssou Touré, Yakham Mbaye, etc. La cérémonie officielle a été précédée par des chants religieux qui vont se poursuivre jusqu’à l’aube.

Serigne Mansour Sy CISSE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.