banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Affaire du saccage des locaux du Ps : Bamba Fall et Cie font l’objet d’un 3ème retour de parquet

07 Jan 2017
493 times

Les journées se suivent et se ressemblent pour Bamba Fall et Cie qui n’ont toujours pas été édifiés sur leur sort après trois jours de garde à vue à la police. L’édile de la Médina et huit de ses acolytes, poursuivis dans le cadre du saccage des locaux du Parti socialiste le 5 mars dernier, font l’objet d’un troisième retour de parquet.

Hier, la demande de liberté provisoire demandée par les avocats de la défense a été rejetée par le doyen des juges du Premier cabinet, Samba Fall. L’avocat Me El Hadj Diouf, qui vient de s’ajouter à ce pool d’avocats constitué de Mes Aïssata Tall Sall, Demba Ciré Bathily, Ciré Clédor Ly entre autres, a dénoncé une violation des lois de leurs clients. Selon lui, le doyen des juges n’a pas voulu donné la parole à la défense qui a voulu faire appel à la nouvelle loi communautaire. Selon lui, l’article 7 du Règlement 5 de l’Uemoa dans le cadre du droit positif intégré à l’Assemblée nationale conduirait à une liberté provisoire de ses neuf clients. L’avocat dénonce, par ailleurs, la façon dont se déroulent les évènements. « C’est une affaire purement politique. Je ne peux pas comprendre pourquoi seuls les politiques sont inculpés alors qu’il fallait penser aux nervis », a-t-il protesté.

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, par ailleurs membre du Parti socialiste, venu soutenir ses camarades de parti, n’a pas voulu se prononcer devant la presse. Il a préféré s’adresser aux militants et autres inconditionnels venus en masse, les invitant à retourner calmement chez eux. En attendant un nouveau face à face avec le doyen des juges prévu lundi prochain, le maire Bamba Fall et huit autres inculpés socialistes devront passer le week-end dans les caves du commissariat central de Dakar. Pour rappel, six chefs d’inculpation ont été retenus contre ces présumés malfaiteurs, notamment la tentative d’assassinat, injures publiques, violences et voies de faits, coups et blessures volontaires, destruction de biens appartenant à autrui et menace de mort.

 

Aliou FAYE (stagiaire)

Last modified on samedi, 07 janvier 2017 17:41
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.