banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Plage de Malibu : Un jeune atteint de trisomie sauvé par la police de Guédiawaye

07 Jan 2017
123 times

La police de Guédiawaye a mis la main sur deux individus surpris à la plage de Malibou avec un jeune homme atteint de la maladie de la trisomie. Même s'il est prématuré, pour l'heure, d’établir de manière formelle le délit lié à une pratique de sacrifice humain contre les deux personnes, les proches du déficient mental croient dur comme fer que P.Th. était sur le point d’être sacrifié par ce duo.

N’eût été l’intervention des éléments de la Brigade de recherches du commissariat central de Guédiawaye, le pire allait peut-être se produire. En effet, selon un communiqué de la police, dans la nuit du 2 au 3 janvier 2017, après une patrouille, ces hommes en tenue ont conduit et mis à la disposition de la permanence deux individus suspects, lesquels ont été identifiés comme étant I. Fall, chauffeur, domicilié à Guédiawaye, sans autres précisions, et A. Thiam se disant lui, footballeur. Ces derniers ont été surpris à la plage de Malibu vers 2 heures en train d’envelopper dans du linge blanc appelé « percal » d’environ trois mètres et 14 noix de colas dont sept de couleur blanche et sept autres de couleur rouge, un enfant de sexe masculin atteint de trisomie 21 et incapable de décliner son identité. Selon la police, I. Fall et A. Thiam avaient déjà réussi à ligoter les poings et pieds de l’enfant lorsque les agents ont surgi devant eux. C’est ainsi qu’ils ont été arrêtés et conduits au commissariat.

Interrogés sur leur acte, les mis en cause ont déclaré « faire une blague » à leur victime. Ils avaient effectué ce déplacement à bord d’un véhicule de marque Toyota de couleur grise.Cette affaire fait grand bruit dans la banlieue où chacun tente de comprendre à sa manière les véritables motivations de ces deux individus arrêtés par la police de Guédiawaye. Une bonne partie de la population parle déjà d’une tentative avortée de sacrifice humain, compte tenu des objets qui ont été découverts auprès de ce duo.
D’autres par contre, se montrent prudents, en convoquant l’absence d’arme destinée à des pratiques de sacrifices humains sur les deux mis en cause.

Cependant, les proches de P.Th. en sont arrivés à la conclusion que le jeune malade mental était sur le point de faire l’objet d’un sacrifice humain et qu’il n’a dû sa survie qu’à l’irruption des policiers ayant obligé les malfaiteurs à s’enfuir. « Nous avons passé toute la nuit à rechercher P.Th. qui, somme toute, a l’habitude de sillonner les rues de la localité », a indiqué P.K, oncle du mongolien. Ce dernier en veut pour preuve le fait que P.Th. se soit retrouvé avec les pieds et les mains ligotés. « Il n’y a aucune autre explication plausible des intentions des deux individus arrêtés si c’est qu’ils étaient animés par la volonté ferme d’abréger la vie de P.Th. », conclut son oncle. Une enquête est ouverte.

Ndiol Maka SECK
et Abdou DIOP

Last modified on samedi, 07 janvier 2017 16:26
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.