banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Ambiance festive sous l’arbre de Noël du « Soleil »

08 Jan 2017
565 times

Samedi 7 janvier 2017, au Théâtre national Daniel Sorano, le journal Le Soleil a organisé un arbre de Noël pour les enfants de son personnel dans une ambiance bien festive.

Ce samedi matin, Madame Top Sèye s’est réveillée plus tôt que d’habitude. Chef du département recouvrement du Groupe Le Soleil, elle est sur pied dès 6h du matin. Pour l’arbre de Noël du quotidien national, elle s’est aussi empressée de préparer ses deux enfants qui vont l’accompagner au Théâtre national Daniel Sorano, cadre de la fête. D’ordinaire, cette maman profite d’un sommeil réparateur les week-ends, elle doit bouleverser son agenda. Présidente de la commission d’organisation de la manifestation, elle a la lourde charge de faire plaisir à tous. Pour ce faire elle a dû « oser » appeler de bonne heure les artistes qui doivent faire le bonheur des mômes. Avec l’aide de Maty Thiom, assistante au Ressources Humaines, Marième Kane et M. Sall du service approvisionnement, Nafissatou Seck, assistante du coordonnateur général des rédactions et Amy Faye de la comptabilité, elle a pu décrocher du lourd pour le spectacle : Viviane, Pape Diouf, Salam Diallo, Carlou D, le ballet national La Linguère et le comique Ndiaye ont tous répondu favorablement « et sans cachet » à l’appel du Soleil. « Ils m’ont tous facilité la tâche et se sont sacrifiés pour venir faire plaisir à nos enfants », dira-t-elle.

Ce samedi était aussi une journée particulière pour Maïmouna Diouf. Cette infographiste qui cumule plus de 23 ans de service au journal Le Soleil a dû aussi aider sa petite famille à prendre part à ce rendez-vous aux allures joyeuses que la direction du journal compte désormais pérenniser. D’ailleurs Maïmouna Diouf, toute heureuse en a profité pour dire « merci au directeur général et à l’ensemble du personnel pour avoir pensé à nous faire plaisir à travers cette fête pour nos enfants ».

Ambiance bon enfant
Carlou DDevant l’entrée du théâtre, taxis et véhicules particuliers déversent de petits groupes d’enfants, tous joyeux et sur leur 31, aux bras de leurs parents. A l’accueil, de charmantes demoiselles proposent pour petits et grands divers objets gonflables. Sur la scène de l’immense salle, le sapin de Noël richement décoré fait plaisir à contempler. Quelques enfants à l’air impatient, entonnent déjà la fameuse chanson du « petit papa Noël « qu’ils espèrent voir descendre du ciel avec sa hotte remplie de cadeaux. Mais pour le moment, le père Noël qui s’offre à leurs yeux distribue des friandises et les invite à danser au son du mbalakh distillé par un DJ. Très amusés, ils ont couru dans tous les sens, rattrapés qu’ils seront, par moments, par leurs parents.

Une petite trêve est tout de même observée à l'arrivée du maître de cérémonie qui annonce le programme de la matinée. En même temps que s’écartent les rideaux géants de la scène, les enfants s’émerveillent devant la grande table qui attend d’être vidée de ses nombreux cadeaux. L’heure du discours approche. La salle est plus calme. Le directeur général au premier rang se lève et gravit les quelques marches qui le séparent de la scène. Impeccable dans son costume cravate, M. Cheikh Thiam rejoint le pupitre et s’adresse aux enfants. « C’est votre fête. Nous sommes dans une profession où on fonctionne 24h/24. Nous nous excusons de ne pouvoir être toujours là avec vous comme nous l’aurions souhaité », dit-il avant d’exhorter son jeune auditoire à « beaucoup travailler à l’école pour le plaisir des parents ». Cogna Diakhaté, porte-parole des enfants prendra plus tard la place du DG pour adresser des remerciements aux parents pour l’organisation de l’arbre de Noël après la colonie de vacances.

Pape Diouf fait danser le Directeur général
VivianePremière sur la scène, la troupe nationale La Linguère offre une jolie chorégraphie bien appréciée par le public. Salam Diallo se charge alors de faire monter davantage l’ambiance. Bientôt tous les petits le rejoignent sur scène et s’agitent dans tous les sens. Par moment, l’artiste se transforme en professeur et sert à ses compagnons de petites interrogations qui laissent les parents hilares. On pourrait en rester là mais le programme va plus loin. Pape Diouf, leader de la Génération consciente, fait monter la température de Sorano. Entouré de tous les mômes, il réussira à voler au directeur général quelques pas de danse bien esquissés avec son fameux tube « Malaw ».

Pluie de cadeaux pour les enfants
L’ambiance retombe après la prestation de Pape Diouf. On reprend son souffle et place au moment le plus attendu par les mômes : la distribution des cadeaux qui attendent au fond ses destinataires. Le vieux bonhomme, tout de rouge vêtu avec une barbe bien blanche, gravit les marches menant sur l’estrade. Il est rejoint par le Directeur général Cheikh Thiam qui l’aide dans la distribution des présents. Souriants, les petits se relayent sur l’estrade. Une petite photo pour immortaliser le moment et ils regagnent leurs parents, sourire aux lèvres. Ils ont été sages et travailleurs à l’école et ils ont été récompensés dans leurs efforts. Le patron du journal sera suppléé par Ibrahima Mbodj, coordonnateur des rédactions, M. Ly chargé des ressources humaines et d’autres responsables de département.

Il revenait à Viviane Chidid de clôturer la série des playbacks après Carlou D. Très appréciée par le public, sa chanson « No stress » a fait bouger les plus timides. Ce tube est imparable. La preuve, un peu avant, une jeune fille l’a quasiment interprété à la place de la chanteuse du Djoloff band. « Je ne saurais rater cette fête destinée aux enfants à qui je demande de bien travailler à l’école. Merci de m’avoir associée à ce moment de bonheur », confie Viviane qui a enthousiasmé toute la salle où des générations étaient mélangées. Entre-temps l’ambiance s’était calmée pour que le père Noël aide les responsables du journal à distribuer les cadeaux aux enfants. Avant de se quitter, la fête s’est poursuivie au premier étage du Théâtre où un cocktail a été servi.

@lesoleilonline

Last modified on lundi, 09 janvier 2017 12:38
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.