banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Après trois retours de parquet : Bamba Fall et Cie placés sous mandat de dépôt

10 Jan 2017
130 times
Le maire de la Médina, Bamba Fall Le maire de la Médina, Bamba Fall

La sentence est tombée hier : Bamba Fall et huit de ses frères socialistes qui, jusque-là, faisaient l’objet de trois retours de parquet ont finalement été placés sous mandat de dépôt par le juge d’instruction Samba Fall.

Le maire de la Médina, Bamba Fall, et ses camarades socialistes, cités dans les incidents survenus dans les locaux du Parti socialiste le 5 mars 2016 lors d’une réunion du Bureau politique dudit parti, ont passé leur première nuit à la maison d’arrêt et de correction de Reubeuss. Ceci, après un garde à vue de quatre jours au Commissariat central de Dakar. Une décision qui sonnait comme prévisible à l’issue d’un deuxième face à face des accusés avec le juge d’instruction vendredi dernier et qui avait conduit à un troisième retour de parquet.

Les avocats constitués pour défendre Bamba Fall et Cie ont tout simplement boudé la salle après un clash avec le juge chargé du dossier. Bis repetita hier pendant l’audition des accusés si on se fie aux propos de Me El Hadj Diouf, un des avocats constitués pour la défense. Selon lui, c’est une longue bataille verbale entre juges et avocats qui illuminait la salle d’audience, mais à l’arrivée, c’est le juge, arbitre de la partie, qui a eu le dernier mot. Me Diouf, qui crie à la violation de la loi de ses clients avec la succession des retours de parquet, déclare que « le combat judiciaire va se poursuivre ».

Selon lui, deux requêtes ont été formulées pour casser le verdict. L’une adressée au doyen des juges et l’autre à la chambre d’accusation. Il affirme, par ailleurs, ne pas comprendre l’arrestation de l’édile de la Médina et huit de ses acolytes qui n’ont rien à voir dans cette affaire. « Les vidéos passées à la télévision montrent que les accusés n’ont rien à voir dans cette affaire. C’est une façon de liquider des adversaires politiques », conclut-il.

Aliou FAYE (stagiare)

Last modified on mardi, 10 janvier 2017 09:03
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.