banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Commémoration du jeudi saint : L’Eglise se souvient de l’institution de l’Eucharistie

13 Avr 2017
796 times

Ce jeudi saint, l’Eglise va se souvenir encore des gestes d’humilité et d’amitié de Jésus-Christ qui, pour montrer aux hommes qu’il n’est pas venu au monde pour se faire servir mais pour servir, s’est abaissé pour laver des pieds de ses 12 apôtres. Aujourd’hui, les chrétiens commémorent l’institution de l’eucharistie.

Les célébrations eucharistiques de la semaine sainte se poursuivent avec le jeudi saint qui marque le début du Triduum pascal (jeudi, vendredi et samedi saints). Aujourd’hui, dans toutes les paroisses, les fidèles se rassembleront pour la messe de la Dernière Cène. Ils vont commémorer l’institution de l’eucharistie : le dernier repas de Jésus avec ses disciples avant son arrestation le lendemain (vendredi saint). Le prêtre célébrant, à l’image de Jésus-Christ, procédera au lavement des pieds de certains fidèles au nombre de douze.

Le lavement des pieds est considéré par le peuple chrétien comme un geste d’humilité et d’amitié profonde. Jésus avait fait ce geste aux apôtres pour leur montrer qu’il est venu au monde pour servir et non se faire servir. En plus du lavement des pieds, le jeudi saint est marqué par le rituel liturgique relié à la dernière Cène et qui constitue le fondement de la foi chrétienne. Jésus-Christ, avant son arrestation, a partagé son dernier repas avec ses douze apôtres. Au cours de ce repas, le fils de Dieu partagea le pain et le vin avant de demander aux apôtres de poursuivre et de répandre ce rituel à toute l’humanité à travers ces propos : « Faites ceci en mémoire de moi ».

Les évangélistes Matthieu, Marc et Luc, qui étaient aux côtés de Jésus à l’époque, rapportent le récit de l’institution qui est prononcé à chaque messe par le prêtre dans toute célébration de l’Eucharistie en disant ceci aux fidèles : « la nuit même où il fut livré, il prit le pain, et en rendant grâce il le bénit, il le rompit et le donna à ses disciples en disant : Prenez et mangez-en tous : ceci est mon corps livré pour vous ».

A la fin du repas, Jésus prit la coupe (le Saint Calice) et, en rendant grâce, il la bénit et la donna aussi à ses disciples en disant : « Prenez et buvez-en tous car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela, en mémoire de moi ». Tout ce rituel est gardé intact par l’Eglise. Dans les églises chrétiennes, en particulier catholiques, les pasteurs et les fidèles continuent de partager pendant les messes ce repas de Jésus-Christ sous forme de la communion.

Eugène KALY

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.