banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Célébration de la fête du 1er mai au « Soleil » : Le directeur général, Cheikh Thiam, présente les nouveaux projets de l’entreprise

11 Mai 2017
1222 times

Les travailleurs du quotidien national « Le Soleil », regroupés en Intersyndicale, ont célébré, hier, la fête du 1er Mai. C’était en présence du Président du conseil d’administration, Mamadou Tamimou Wane, du Directeur général, Cheikh Thiam, entouré du Coordonnateur général des rédactions, Ibrahima Mbodj et du Coordonnateur général de l’administration, Amadou Gaye Ndiaye. Le Directeur général a appelé les agents à travailler davantage avec la direction générale afin de rendre l’entreprise plus prospère, dans une dynamique de création de richesses et de profits. A cette occasion, il a annoncé le lancement, en septembre, d’une unité de fabrication de livres et de magazines et d’un studio de web Tv. Cette année sera aussi amorcée, selon le Directeur général, le projet de transformation digitale qui comporte, entre autres, la numérisation des archives du Soleil.

Porte-parole de l’Intersyndicale, Maguette Ndong, par ailleurs Secrétaire général de la section Synpics du Soleil, bien qu’il s’est réjoui que les « salaires soient payés à temps » et que « plusieurs acquis ont été enregistrés avec le Directeur général », a toutefois exprimé des « inquiétudes » nées des « nombreux projets » de la direction qui, à son avis, créent « une tension de trésorerie ». Il a listé un certain nombre de doléances, notamment sur la situation du parc automobile marquée par un manque de véhicules de reportage, celle des prestataires qui « abattent un travail excellent », des bureaux régionaux « qui sont dans un état pas enviable ». Il s’est aussi interrogé sur la viabilité du nouveau produit, « Soleil Business ».

Maguette Ndong a surtout insisté sur la question de la distribution du journal qui, comme l’a dit le modérateur de la rencontre, Aliou Amath, est « un cri du cœur des journalistes qui écrivent et veulent se faire lire partout ». Les doléances ont également porté sur le cadre environnemental du Soleil, la situation des retraités qu’il faut « honorer ». Il a demandé des éclairages sur le récent vol au niveau de la caisse, avant de procéder, avec ses camarades, à une remise symbolique d’une plateforme revendicative sur une dizaine de points.

Eclairages de la Direction
Diversifier tout en consolidant les acquis. Telle est, a dit Cheikh Thiam, « ma vision » qui, a-t-il soutenu, doit être « partagée ». Et dans ses réponses, il a essayé d’apporter des éclairages sur tous les points soulevés par M. Ndong. Il a rappelé les différents acquis reconnus par l’intersyndicale, indiquant que le recouvrement des créances, notamment celles sur l’Etat et ses démembrements, constituent le véritable problème de l’entreprise. « L’Etat et ses démembrement doivent des arriérés de plus de 2,6 milliards, à fin décembre 2019, au titres de leurs insertions publicitaires», a-t-il dit, tout en affirmant qu’il y a « des avancées » sur ce dossier grâce au soutien des autorités, notamment le Ministère de l’Economie, des finances et du plan.
Le président du Conseil d’administration a d’ailleurs a lancé un appel au chef de l’Etat, Macky Sall, pour que l’Etat et ses démembrement honorent leurs arriérés vis-à-vis du Soleil, comme l’avait défendu des députés lors du vote de la loi de finances 2017, en décembre dernier, avec des interventions remarquées des députés Moustapha Diakhaté et Cheikhou Oumar Sy, qui avaient défendu ce dossier.

S’agissant de la distribution, le directeur général a annoncé la mise en place d’un « comité de réflexion sur la stratégie de distribution ». Concernant les bureaux régionaux et les locaux du Soleil, « leur réhabilitation est budgétisée ». Sur le vol à la caisse, une plainte en bonne et due forme a été déposée à la Dic qui a ouvert une enquête depuis le mois de mars. A propos de la régularisation des travailleurs à statut temporaire, le Directeur général a rappelé les efforts faits par la direction. « Entre 40 et 50 agents qui avaient ce statut ont été régularisées depuis que je suis là, grâce aux postes laissés vacants par les départs à la retraite. Nous restons dans la même dynamique », a-t-il dit.

Le directeur général Cheikh Thiam a affirmé que le Soleil est en règle avec l’Ipres et la Css. Une convention est d’ailleurs en voie d’être signée avec l’Ipres, pour trouver une solution au stock d’arriérés qui était constitué à son arrivée. Concernant l’hommage aux agents ayant fait valoir leurs droits à la retraite, il a rappelé qu’une grande fête avait été organisée pour eux en 2013. Il a d’ailleurs révélé que 2010, « environ 700 millions de FCfa ont été payés en indemnités de départs à la retraite ». Enfin pour les prêts demandés par les agents, il a précisé que « Le Soleil », n’est et ne saurait être une banque. « Le prêt est accordé selon la sensibilité du problème posé et l’état de la trésorerie », a-t-il martelé.

Unité de fabrication de livres et de magazines
Cheikh Thiam a surtout appelé les travailleurs du Soleil à davantage travailler et à créer des niches de profits et des richesses autour du produit phare, « Le Soleil ». « Ne mettons pas tous nos œufs dans le même panier. Réfléchissons à avoir des produits innovants et diversifiés », a-t-il plaidé. M. Thiam a rappelé qu’en 10 ans, des groupes de presse privés ont pu se diversifier, alors que « Le Soleil » qui a 47 ans vit avec un seul produit, le journal quotidien, pour 250 agents.

C’est ce qui explique, selon le directeur général, la politique de diversification en cours actuellement à travers, entre autres, la création du magazine « Soleil Business », l’acquisition d’une unité de fabrication du livre et magazine dont le démarrage est attendu en septembre prochain. Parmi les projets, il y a également la digitalisation notamment des archives, le lancement prochain d’une Web TV. La direction générale et l’Intersyndicale ont convenu de de travailler en synergie pour trouver des solutions partagées sur les points qui ont été soulevés lors de la rencontre.

D. MANE

Last modified on jeudi, 11 mai 2017 14:50
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.