banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Canonisation de Francisco et Jacinthe Marto : Le Portugal offre deux nouveaux saints à l’Eglise catholique

15 Mai 2017
225 times

L’Eglise catholique vient d’enregistrer l’arrivée de deux nouveaux saints. Francisco Marto et Jacinthe, de nationalité portugaise, ont été déclarés saints par le Pape François samedi devant une liesse populaire, lors d’une messe internationale commémorant les 100 ans des apparitions de la Vierge Marie à Fatima au Portugal.

(Portugal) - Près d’un million de pèlerins catholiques issus de 55 pays du monde ont assisté, samedi 13 mai, au Portugal, à la canonisation des deux petits-fils et bergers de Fatima : Francisco Marto et Jacinthe. Avant de déclarer ces derniers saints, le Pape a formulé devant des centaines de prêtres, évêques et cardinaux le rituel de canonisation en portugais sous les applaudissements des fidèles émus dont certains, en particulier les Portugais, se fondent en larmes. Ce rituel s’est fait rapidement après l’introduction d’un chant évoquant l’esprit saint parce que tout le travail a été fait pendant des années de la béatification et les deux personnes ont montré qu’elles méritent d’être appelés saints de l’Eglise.

Au cours de cette messe internationale, le Pape François n’a fait que ratifier les textes élevant aux grades de la sainteté les deux paysans. Tout cela sous les applaudissements des pèlerins catholiques massés sur l’esplanade du sanctuaire, alors que des dizaines de milliers d’autres pèlerins, faute de places, se sont contentés d’écrans géants placés dans les rues et autres coins de cette bourgade située au centre du Portugal et qui était le point de convergence des chrétiens, le temps d’un week-end. Avec cette canonisation, Francisco et Jacinthe s’ajoutent désormais à la liste des saints de l’Eglise catholique. Les fidèles catholiques pourront prier sur ces deux saints en les évoquant.

L’Italie et l’Espagne, pays les plus catholiques d’Europe
Après cette gratification suivie de la lecture de l’Evangile, le Pape François qui était applaudi après chaque mouvement ou geste par les pèlerins, a invité ces derniers à prendre Saint François Marto et Sainte Jacinthe comme exemples. Rappelant que par la foi, ces deux jeunes bergers portugais, malgré leurs conditions de vie, ont eu la force et le courage de surmonter les menaces et convaincre le gouvernement portugais en pleine Guerre mondiale du message de paix que leur a adressé la Vierge Marie lors des six apparitions en terre portugaise.

Ce qui fait que le Portugal tout comme l’Italie et l’Espagne sont les pays les plus catholiques de l’Europe. « Nous ne félicitons des innombrables bienfaits que le ciel a accordés au cours de ces cent années, passées au Portugal, porteur d’espérance et qui est étendue aux quatre coins de la terre », a soutenu le souverain pontife. Pour lui, les pèlerins doivent suivre l’exemple de saint François Marto et sainte Jacinthe, que la Vierge Marie a introduit dans la mer immense de la lumière de Dieu. L’évêque de Cova Da Iria de Fatima, Mgr Antonio Marto a remercié le Pape de son témoignages envers les nouveaux saints qui, de son avis, sont des dignes fils du Portugal. « Ces petits bergers ont honoré tout le Portugal qui est depuis un mois le pays le plus prisé des catholiques », s’est-il félicité. A signaler que c’est en 1917, dans le contexte tragique de la première Guerre mondiale que Francisco (9 ans), Jacinta (7 ans) et leur cousine Lucia dos Santos (10 ans), bergers pieux et illettrés d’un village isolés, affirmèrent au peuple portugais dans la tourmente que Marie leur était apparue à six reprises tous les 13 du mois, à partir de mai. Ils furent considérés par les autorités portugaises de l’époque comme des perturbateurs de l’ordre public, au point d’être mis brièvement au cachot, avant d’être libérés sous la pression populaire.

Les pèlerins sénégalais sont contents de communier avec le Pape
Le Sénégal, grâce à l’Agence de Labéry, fait partie des 55 pays présents ce week-end au sanctuaire de Notre-Dame de Fatima pour prier et participer à la canonisation historique des deux nouveaux saints de l’Eglise catholique. Après une participation remarquable, Me Sylva qui vient souvent en pèlerinage à Fatima, a félicité les autorités portugaises qui ont relevé le défi de l’organisation. « J’avais peur qu’il ait des débordements mais heureusement les Portugais ont maîtrisé leur monde. C’est du 5/5 et rien à dire. Mais ce n’est pas une surprise, le Portugal est bien organisé », a indiqué l’ancien procureur de Thiès. Visage brillant pour avoir aperçu le Pape François même si c’est de loin à cause de la foule, Mme Christine Diop s’est dite toute heureuse. Elle attend les grâces après deux jours d’intenses prières. Même sentiment du côté Mme Faye du ministère de l’Economie et des Finances qui ne regrette rien de son voyage à Fatima. « Tout est bénéfique pour moi », a-t-elle dit en rendant grâce à Dieu pour avoir fait partie des privilégiés qui ont fêté ce centenaire et assisté à la canonisation de nouveaux saints de l’Eglise. Mme Sylvana Abd-Ali est émue devant cette nombreuse foule qui scande depuis deux jours le nom du Pape François. « C’est vraiment un saint », a-t-il lâché.
 
De notre envoyé spécial à Fatima, Eugène KALY
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.