banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Prévention des abus sexuels au cours des missions : Plus de 125 éléments des forces de défense et de sécurité formés

18 Mai 2017
339 times

Le commandement est aujourd’hui très clair : « aucun abus sexuel sur des femmes, que les forces de défense et de sécurité sont censées protéger, ne sera plus toléré ». Un projet a été initié, dans ce sens, pour sensibiliser davantage ces forces, ce qui a permis de former plus de 125 éléments.

Plus de 125 éléments des forces de défense et de sécurité sénégalaises ont été formés dans le cadre du projet pilote « Formation du personnel des missions de maintien de la paix sur la prévention et la lutte contre l’exploitation et les abus sexuels ». Une session d’approbation a été organisée, hier, par l’Ong Femme Africa Solidarité, au terme des différentes formations de réplication à travers trois régions du pays que sont Dakar, Thiès et Kaolack. Elle a réuni des officiers susceptibles de commander les contingents de missions de maintien de la paix ainsi que les directeurs des études des différentes écoles de formation des forces de défense et de sécurité pour une plus grande appropriation. « En plus de cette formation, je me félicite des initiatives qui ont été prises pour la confection de manuels pédagogiques dont le Guide du missionnaire qui vient d’être achevé mais également le Petit carnet qui seront très bénéfiques pour les casques bleus. Le Sénégal fait partie du peloton de tête des pays contributeurs de troupes des missions de maintien de la paix de l’Onu. Nous avons donc le devoir de vulgariser ces principes moraux et de mettre un accent particulier sur la préparation et la formation de nos personnels militaires susceptibles d’être engagés dans les opérations de maintien de la paix », a déclaré le sous-chef d’état-major général des armées chargé des ressources humaines, colonel Mamadou Gaye. Il a fait constater l’engagement du chef d’état-major des armées, du haut commandant de la Gendarmerie nationale et directeur de la Justice militaire mais également du directeur général de la Police nationale sur ces questions d’abus sexuel. « A chaque fois qu’un contingent part en mission, cet aspect est pris en compte. Pour nous, la question des abus sexuels est une sur-priorité. Ce n’est pas un hasard que dans nos états-majors, nous avons mis en place des bureaux exclusivement réservés au genre. C’est pour nous une question d’éthique professionnelle », a soutenu le colonel Gaye.

Quant à Mme Bineta Diop, l’envoyée spéciale de la Commission de l’Union africaine (Ua) pour les femmes, la paix et la sécurité, grâce à ce projet, des questions importantes ont pu être discutées comme l’équité et l’égalité des genres, la vulnérabilité des femmes et des enfants dans les zones de conflit, les droits humains et les instruments juridiques de protection des femmes, etc. Elle a magnifié l’exemplarité du Sénégal. « Je ne cesserai de le faire durant tout mon mandat sur ces questions de femmes, de paix et de sécurité. Le Sénégal est avant-gardiste dans les opérations de maintien de la paix. Notre pays a aussi pris sa responsabilité en s’engageant dans la mise en œuvre de la politique de tolérance zéro qui vise à prendre des mesures concrètes pour prévenir et combattre l’impunité concernant tout acte d’abus sexuel », s’est félicité Mme Diop. Selon elle, le Sénégal est en plein dans la mise en œuvre la résolution 13-25 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Ndiol Maka SECK

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.