banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Maintien de la paix : 315 gendarmes sénégalais déployés en Haïti et au Mali

09 Sep 2017
145 times

315 casques bleus seront déployés par le Sénégal en Haïti et au Mali dans le cadre de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) et la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). Ils ont reçu, hier, à la caserne Samba Diéry Diallo, le drapeau national.

Le général de brigade Jean-Baptiste Tine, commandant de la gendarmerie mobile, a remis, hier, le drapeau national aux chefs d’escadron des deux contingents qui seront déployés en Haïti et au Mali : Minustah 12 et Minusma 5. C’est au total 315 hommes et femmes qui seront envoyés dans ces deux pays, soit 140 en Haïti et 175 au Mali. « Nous avons à l’honneur deux contingents destinés à deux missions véritablement contrastées.

En Haïti, nous allons assister à l’extinction d’une mission, témoignage de sa réussite et son remplacement par une nouvelle plus adoptée à l’évolution de la situation. Alors qu’au Mali, la Minusma continue de se consolider. Nous allons y renforcer notre présence par l’adjonction d’une capacité antiterroriste à notre 5ème contingent d’Ucp », souligne le général Tine. Il précise que c’est par résolution 2350 adoptée à l’unanimité dans le courant du mois d’avril 2017 que le Conseil de sécurité a décidé de proroger le mandat de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) jusqu’au 15 octobre 2017 avant de le remplacer par une autre « plus réduite, la Mission des Nations unies pour l’appui à la justice en Haïti (Minusjusth). » Si l’on en croit au commandant de la gendarmerie mobile, cette mission comptera 7 unités de police constituées, soit 980 personnels et 295 policiers hors unités constituées. Elle sera chargée d’aider le gouvernement haïtien « à renforcer les institutions de l’état de droit en Haïti, d’appuyer et de développer encore la police nationale d’Haïti, de suivre la situation en matière de droits de l’Homme, d’en rendre compte et de l’analyser ».  

Pour ce qui est de la Minusma, le général Tine note que cette mission est confrontée à de sérieux défis des bandes armées et des groupes terroristes. Néanmoins, elle poursuit son expansion et renforce ses capacités. « C’est dans ce cadre qu’après avoir mené avec nous, gendarmerie du Sénégal, l’expérimentation des Unités d’appui à la protection en République centrafricaine (Rca), le Département des opérations de maintien de la paix de l’Onu (Dpko) nous propose aujourd’hui de déployer, pour la première fois, une capacité antiterroriste au sein de l’Unité constituée de police stationnée à Bamako », se félicite le général Jean-Baptiste Tine. Pour lui, toutes les dispositions nécessaires à un bon déroulement de ces missions ont été prises. « Il vous appartient de maintenir les standards professionnels les plus élevés pendant les 12 prochains mois. Conformez-vous en permanence à nos lois et règlements ainsi qu’à ceux des pays hôtes. Les règlements spécifiques des Nations unies devront être scrupuleusement observés, notamment ceux relatifs au code de conduite », exhorte le général. Avant d’ajouter : « Vous êtes nos ambassadeurs et vous avez une réputation à préserver. Ambassadeurs du Sénégal, premier pays contributeur de police du continent, vous avez de grandes responsabilités ».

Ndiol Maka SECK

Last modified on samedi, 09 septembre 2017 14:21
Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.