banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Fin du pèlerinage 2017 : Quand le « shopping » rythme le quotidien des pèlerins

09 Sep 2017
293 times

Avec les derniers rites du pèlerinage effectués en début de semaine, une troisième mi-temps semble s’imposer dans le quotidien des pèlerins. Il y a une floraison d’articles en vente aussi bien à l’hôtel que dans les grands magasins sis dans les nombreuses tours qui jouxtent la grande mosquée. Les différents articles proposés sont à portée de toutes les bourses.

A trois jours des premiers vols retour sur le Sénégal, c’est le « shopping », qui rythme ici, à Jeddah et à la Mecque, la vie des pèlerins. Une partie des commerçants sénégalais qui avaient misé sur la campagne au niveau des stations d’Arafat et de Mina ont eu la terrible surprise d’être stoppés par la sûreté saoudienne. « Pourquoi nous et pas les autres », se sont-ils exprimés face à la perte de leurs articles arrachés de force par la police du pèlerinage. Mais une chose est sûre : « Le Sénégalais, même à mille lieux de son pays, n’abandonne jamais ses vieilles habitudes ». A Mina, en un temps record, les commerçants ont fini par transformer la route principale de Street 148, qui abrite le camp des pèlerins sénégalais, en un véritable marché « Sandaga » ou « Colobane ». En plus des bijoux, chapelets, robes et autres, on y retrouve à l’heure du manger tous les plats sénégalais.

Et on se demande où est-ce qu’elles ont pu préparer ces plats dont raffole le Sénégalais lambda. Une rafle opérée par la sûreté saoudienne à Mina a mis un bémol à cette fièvre mercantile. Passée cette étape d’Arafat, de Mina et les derniers « Tawaf » autour de Kaaba, la fièvre mercantile a repris de plus belle. Les commerçants font aujourd’hui, d’une manière très discrète, le siège dans les hôtels des pèlerins sénégalais. Et même certains pèlerins sortent leur botte secrète en dévoilant en plein jour leur plan d’affaires savamment concocté depuis le Sénégal. La ville de Jeddah, située à près de 75 km de la Mecque, réceptacle de tous ces articles de commerce, est devenue la destination privilégiée pour minimiser les prix de vente à la Mecque. Mais aussi pour faire des bénéfices sur les compatriotes attirés par le commerce dans les espaces bien achalandés des tours et autres supermarchés qui jouxtent la maison sacrée. Bien que les muscles n’aient pas encore pris assez de temps pour se recharger en énergie, la visite des tours et autres hôtels à cinq étoiles est le loisir favori des pèlerins pour meubler leur agenda. A ce jeu-là, il faut tirer le chapeau aux dames qui sont dans leur élément.

De notre envoyé spécial El H. Babacar bachir SANE

Last modified on samedi, 09 septembre 2017 14:35
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.