banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Offre de services sociaux de base : Le Padess entame la phase opérationnelle de ses activités

09 Sep 2017
550 times

Pour une efficacité opérationnelle des programmes de développement, les acteurs du Programme d’appui au développement économique et social du Sénégal (Padess) ont organisé une rencontre d’échanges Dakar, la semaine dernière.

Après sa phase de démarrage, le Programme d’appui au développement économique et social du Sénégal (Padess) entame la phase opérationnelle de ses activités qui met un accent particulier sur la promotion d’une démarche participative et inclusive. La tenue d’une journée d’échanges et de partage sur sa mise en œuvre dans la région de Dakar est à mettre dans ce cadre. En effet, cette double exigence requiert une mise à niveau et un partage d’informations à toutes les étapes du processus entre les différentes parties prenantes afin de susciter leur engagement et leur mobilisation, gage de la réussite du programme.

D’après les exécuteurs, le Padess ambitionne d’améliorer l’offre de services sociaux de base aux groupes en situation de vulnérabilité. Ce combat contre les inégalités sociales entre dans la volonté du gouvernement d’avoir une protection sociale basée sur des leviers d’inclusion. Selon la coordonnatrice du Padess, Aïssatou Ayoba Diop, le programme intervient dans les régions prioritaires de Dakar, Kaolack et Sédhiou pour la réalisation d’infrastructures et d’équipements sociaux de base et de niveau intermédiaire. Cependant, les interventions du programme en matière de développement économique local seront structurées autour de pôles relativement homogènes constitués par les axes Sédhiou-Kolda, Kaolack-Fatick et Dakar-Thiès. En effet, le Padess travaille pour l’accès à l’autonomisation des femmes, jeunes et personnes vivant avec handicap.

Pour sa part, la directrice de l’Agence de la coopération italienne, Alessandra Piermattei, a laissé entendre que son gouvernement a bien voulu, par la Lettre d’entente en date du 11 novembre 2015, financer pour une durée de trois ans le Padess, d’un coût global de 17,5 millions d’euros, soit près de 12 milliards de FCfa. Ce programme s’inscrit dans le partenariat stratégique entre Dakar et Rome, mais aussi dans les lignes directrices du nouveau cadre de coopération 2014-2016 et qui vise à contribuer à la réalisation du Plan Sénégal émergent (Pse) et des objectifs de développement durable, notamment en matière de lutte contre la pauvreté, de protection sociale, de genre et de développement économique local.

Serigne Mansour Sy CISSE

Last modified on samedi, 09 septembre 2017 14:23
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.