banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Innovation dans l’administration : L’Ofor remporte le prix panafricain du service public

13 Sep 2017
507 times

L’Office des forages ruraux (Ofor) a reçu hier son prix panafricain du service public au ministère de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du service public. Cette distinction est une reconnaissance à l’amélioration du service de l’eau dans les zones de Notto, Diosmone, Palmarin, Gorom et Lamsar.

Une série de distinctions pour l’Office des forages ruraux (Ofor). Après le Cauri d’Or de l’entreprise la plus innovante en 2016, le Prix Rangé de l’entreprise la plus performante, l’établissement public a remporté une autre distinction intitulée le Prix panafricain du service public, dans la catégorie « Innovation et amélioration de la qualité sur service public ». Cette récompense est une sanction positive à la disponibilité, à l’amélioration de la qualité et de la quantité de l’eau au profit des Sénégalais de l’intérieur du pays. Le Centre africain de formation et de recherche administrative (Cafrad) a reconnu les innovations introduites par l’Ofor et qui ont révolutionné l’approvisionnement en eau à plus de 80.000 personnes dans la zone de Notto, Diosmone, Palmarin et Gorom et Lampsar. « Après une reconnaissance au niveau national en 2016 à travers le Cauri d’Or de l’entreprise la plus innovante et le « Prix Rangné » de l’entreprise la plus performante, une distinction de l’Ofor au niveau africain nous conforte dans notre leadership en matière d’innovation dans le service public de l’eau en milieu rural », souligne l’ex-directeur général de l’Ofor, Lansana Gagny Sakho. Cet établissement sous le parrainage du ministère de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du Service public (Mfprersp) a soumis sa candidature au cours en présentant le projet « Réforme de l’hydraulique rurale : cas de la délégation de service public de Notto, Diosmone, Palmarin et Gorom Lampsar » qui a été primé.

L’ère nouvelle de l’hydraulique rurale
Au total, plus de 18 pays ont présenté des projets innovants au concours de cette organisation intergouvernementale panafricaine qui regroupe 36 Etats membres à l’échelle du continent africain. Au-delà de l’Ofor, c’est toute l’administration sénégalaise qui a été honorée aux yeux de la  secrétaire générale du ministère de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du service public, Rachelle Coly. « La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui est une consécration pour l’administration sénégalaise et le service public sénégalais. En effet, le Prix panafricain du service public organisé par le Cafrad vise à promouvoir et à récompenser l’innovation dans l’offre du service public aux populations. Cela s’inscrit en droite ligne dans la dynamique de modernisation et de réforme des administrations africaines », a souligné la secrétaire générale du ministère de la Fonction publique. Cette distinction sonne comme une certification de la qualité des services fournit par l’Ofor qui ont eu des retombées positives sur le vécu des Sénégalais vivant dans le monde rural. « Ces reconnaissances au niveau africain qui récompensent les réalisations créatives et les contributions des institutions sénégalaises à la construction d’une administration publique plus efficace qui satisfait les besoins des usagers constituent, pour le département en charge du renouveau du service public, de véritables motifs d’engagement dans la poursuite de cette mission matérialisée à travers le Programme d’appui à la modernisation de l’administration qui a pour ambition de renforcer l’administration », a apprécié Mme Boucal née Rachelle Coly.

Par cette distinction, ajoute-t-elle, l’Ofor a démontré que vous avez, nonobstant des difficultés, qu’il est possible d’améliorer l’offre de service public grâce à la créativité, à l’innovation et au leadership. En réalité, la délégation du service public, au-delà de l’augmentation de la production, de l’amélioration de la qualité, a fait baisser le prix du mètre cube de 400 FCfa le mètre cube à 275 FCfa prenant ainsi en compte les préoccupations du président de la République Macky Sall qui tient à la démocratisation de l’accès à la denrée précieuse à plus de Sénégalais qui étaient jusqu’ici oubliés. « Ces résultats confirment le choix révolutionnaire de Monsieur Macky Sall, président de la République, de créer, en 2014, l’Office des forages ruraux (Ofor) avec une mission principale de gestion par délégation du patrimoine de l’hydraulique rurale du Sénégal », a indiqué Lansana Gagny Sakho qui a soutenu que cette délégation a permis « d’assurer une disponibilité constante et une qualité éprouvée de l’eau dans le monde rural au meilleur prix avec une organisation performante, rentable et citoyenne ».

Idrissa SANE

Last modified on mercredi, 13 septembre 2017 10:40
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.