banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Léona Kanène de Kaolack en deuil : Le khalife El Hadj Souleymane Kane rappelé à Dieu

02 Déc 2017
343 times

El Hadj Souleymane Kane, plus connu sous le nom de Pape Soulèye Kane, a été rappelé à Dieu, jeudi, à la veille du Maouloud, célébrant la naissance du Prophète Mohammed, vers 12 heures à son domicile de la commune de Kahone. Le défunt a été le khalife de Léona Kanène, une famille religieuse de la ville de Kaolack qui a en charge l’imanat de la grande mosquée éponyme.

El Hadj Souleymane Kane, le quatrième khalife de Léona Kanène, une famille religieuse fondée par son grand-père Abdou Hamid Kane, a été rappelé à Dieu jeudi, vers les coups de 12 heures, en son domicile de Kahone, une commune à l’Est de la ville de Kaolack. Le défunt, qui s’était retiré dans ce coin paisible de la capitale régionale depuis plus de 5 ans, a succombé à la suite d’une longue maladie. Des ennuis de santé qui l’avaient poussé à abandonner la charge d’imam ratib de la grande mosquée de Kaolack. Charge qui incombe à son frère Papa Takhi Kane.

Agé de 68 ans, ce fils de El Hadj Cheikh Kane a appris le Coran et la science islamique auprès de son vénéré père, avant de rejoindre une école franco-arabe à Dakar. Réputé pour sa discrétion et son humilité, celui qui avait inauguré le magistère des petits-fils au sein de ce foyer religieux, installé dans la province historique du Saloum au début du 20 siècle, avait démarré les travaux d’extension de la grande mosquée de Léona Kanène. « Dans la famille, on pensait qu’il était timoré, tant il était préoccupé par la paix et le dialogue dans la communauté. C’était un rassembleur et un fédérateur. Il y a un peu plus de 4 ans, il avait demandé à se décharger de ses fonctions d’imam ratib, à la suite d’ennuis de santé, et s’est retiré dans sa maison de Kahone qu’il a personnellement construite sans l’aide de personne », a témoigné Papa Takhi Kane. Successeur du frère de son père, El Hadj Adama Kane, comme khalife, il y a plus d’une décennie, l’imam Pape Soulèye avait fait de la réhabilitation de la grande mosquée, créée en 1934, un challenge personnel.

Présent lors de son inhumation, ce vendredi à 17 heures, le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr, a rappelé la volonté du président Macky Sall d’engager les travaux de réhabilitation du lieu de culte à hauteur d’un milliard de FCfa. Une cérémonie funéraire à laquelle ont pris part de nombreuses personnalités officielles et religieuses dont Serigne Malick Sy, représentant le khalife général de Tivaoune. Le défunt a été inhumé dans le mausolée sis à la grande mosquée, à côté de son frère. Le nom du prochain khalife n’a pas été officiellement dévoilé, même si celui d’El Hadj Babacar Kane est souvent évoqué.

E. FALL

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.