banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Auditeurs en défense et sécurité : 47 acteurs ont reçu leur parchemin

28 Déc 2017
971 times
Le gé́néral de brigade Paul Ndiaye, directeur du Cheds. Le gé́néral de brigade Paul Ndiaye, directeur du Cheds. Photo d'archives

Les 47 auditeurs, composant la deuxième promotion du Master 2 en Défense, sécurité et paix dispensé par le Centre des hautes études de défense et de sécurité (Cheds) en partenariat avec la Faculté des sciences juridiques et politiques (Fsjp) de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad), ont reçu leurs diplômes. La cérémonie avait pour cadre l’Institut Confucius en présence du ministre des Forces armées, Augustin Tine.

La sortie de la promotion 2016-2017 a été couplée avec le démarrage officiel de la session 2017-2018 dont le cours inaugural a été prononcé par le général de corps d’armée Babacar Gaye, ancien chef d’état-major des Armées, sur le thème : « Les réformes des opérations de maintien de la paix ». En présidant la cérémonie, le ministre des Forces armées, Augustin Tine, a, en présence du Doyen de la Fsjp, Mamadou Lamine Badji, et plusieurs autorités militaires, salué l’initiative commune de l’Ucad à travers la Faculté des sciences juridiques et politiques et le Centre des hautes études de défense et de sécurité de mettre en place ce Master 2.

Selon lui, cette option vise à mettre à la disposition du Sénégal et des autres pays africains « des ressources humaines de haut niveau disposant de l’expertise nécessaire dans les domaines de la défense et de la sécurité ». Cela, a-t-il ajouté, va permettre de « mieux appréhender les phénomènes sociaux et politiques afin de favoriser une prise de décisions efficace ». Aujourd’hui, le continent africain est miné par des conflits de toutes sortes : extrémisme violent, criminalité transfrontalière, conflits armées, crises humanitaires. Face à cette situation d’insécurité, a expliqué Augustin Tine, les réponses doivent aller au-delà des seules actions militaires. Il faut, a-t-il souligné, « des ressources humaines bien préparées à ce nouveau défi ». « Aujourd’hui, la situation sécuritaire du continent africain est marquée par l’existence d’une nouvelle forme de conflictualité violente et complexe. La violence a atteint un niveau tel que la situation est devenue l’une des principales préoccupations des autorités publiques et des populations sur le continent », a constaté le ministre des Forces armées. Quant au directeur général du Cheds, le général de brigade Paul Ndiaye, il est persuadé que « face à la complexité des problèmes actuels de défense, sécurité et paix », il faut des réponses multidimensionnelles grâce à « des ressources humaines à la compétence plurielle et bien préparées ». Selon lui, les cadres civils et des forces de défense et de sécurité formés dans le cadre de ce master ont, aujourd’hui, acquis « les compétences adéquates pour concevoir et construire, au niveau stratégique, une vision intégrée de la défense et de la sécurité au service de la paix ».

Aliou Ngamby NDIAYE

AUDITEURS EN DEFENSE ET SECURITE : IBRAHIMA KHALIL NDIAYE DU « SOLEIL » PARMI LES LAURÉATS
Le journaliste du quotidien national « le Soleil », Ibrahima Khalil Ndiaye, par ailleurs président du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication (Synpics), fait partie des auditeurs du Master 2 en défense, sécurité et paix dispensé par le Centre des hautes études de défense et de sécurité (Cheds) en partenariat avec la Faculté des sciences juridiques et politiques (Fsjp) de l’Ucad. Il a reçu son diplôme des mains du directeur général du Cheds, le général de brigade Paul Ndiaye.

A. Ng. NDIAYE

Last modified on jeudi, 28 décembre 2017 10:06
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.