banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Ministère du Travail : L’année 2018 placée sous le sceau de la préservation de la paix sociale

02 Jan 2018
963 times
Le ministre du Travai, Samba Sy. Le ministre du Travai, Samba Sy. Photo d'archives

Dans le cadre de la redevabilité et de la reddition des comptes, le ministère du Travail procède, depuis avant-hier, à Saly, à une revue annuelle des actions programmées et une planification des activités à venir. Pour l’année 2018, a assuré le ministre Samba Sy, son département mettra en œuvre des mécanismes du dialogue social et de négociation collective pour bien préserver la paix sociale dans le monde du travail.

Le ministère du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions est engagé à contribuer fortement à faire de l’ambition du président Macky Sall, qui a déclaré 2018 comme étant année sociale, une réalité. Au cours de l’atelier d’évaluation des activités de son département, le ministre Samba Sy a indiqué que la contribution de son ministère est très attendue à travers la mise en œuvre de mécanismes du dialogue social et de la négociation collective en vue de préserver la paix sociale dans le monde du travail. Un défi qu’ils comptent bien relever, a-t-il assuré. Cette mise en œuvre devra également se traduire, selon M. Sy, par une plus grande implication dans la mise en œuvre des actions au titre de l’extension de la protection sociale aux acteurs de l’économie informelle. L’objectif de cet atelier de deux jours qui a réuni les directeurs et chefs de services régionaux est de faire le bilan des actions réalisées en 2017 et des résultats obtenus, mais aussi de présenter les Plans de travail annuel (Pta) 2018 de chaque structure.

Pour le ministre du Travail, une programmation optimale des activités et l’utilisation judicieuse des outils de la planification stratégique et opérationnelle permettront de garantir l’atteinte des objectifs. En outre, a indiqué Samba Sy, son département est aussi appelé à relever les défis de la mise en œuvre efficace du Plan Sénégal émergent (Pse) qui est aujourd’hui une exigence qui s’impose à toutes les administrations. « Cette nouvelle vision du développement basée sur de nouveaux paradigmes induit des changements de comportement, d’attitude, de pratique, de méthode et d’approche pour améliorer la qualité du service public et une prise en charge efficace des besoins des populations », a-t-il dit. Les Pta qui condensent l’ensemble des interventions programmées pour l’année à venir constituent la première étape des activités de planification. Ils doivent cependant être articulés au mieux avec les projets et programmes des directions et services du département ainsi que les priorités retenues dans nos différents secteurs d’intervention que constituent le travail, le dialogue social et les relations avec les institutions.

Le ministre du Travail s’est félicité de la hausse des visites d’entreprises. « Il a été noté une forte augmentation du nombre de contrôles effectués par les Inspections du Travail et de la Sécurité sociale passé de 1931 en 2015 à 2607 en 2016. Cette tendance positive doit se poursuivre et se renforcer pour déboucher sur une amélioration des conditions de travail, de la conformité des lieux de travail et du climat social », a indiqué le ministre. Il a également invité le directeur général du Travail et de la Sécurité sociale à prendre les dispositions pour un plus grand nombre de contrôles dans les entreprises, mais aussi pour une lutte accrue contre l’évasion sociale. Les défis sont nombreux pour le prochain exercice. Et, à en croire le ministre, l’organisation de l’enquête nationale pour la détermination de la représentativité des organisations patronales figure parmi les actions prioritaires de son département.

Amath Sigui NDIAYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.