banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Démocratie, bonne gouvernance et Etat de droit : Les meilleures réponses à la menace terroriste en Afrique, selon le Pr Babacar Guèye

03 Jan 2018
1220 times

La démocratie, la bonne gouvernance et l’Etat de droit sont les socles fondamentaux sur lesquels l’Afrique doit s’appuyer pour faire face aux multiples menaces qui pèsent sur elle.

Le Pr Babacar Guèye, enseignant-chercheur à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), a prononcé, hier, le cours inaugural du séminaire de rentrée de la formation en sécurité du Centre des hautes études de défense et de sécurité (Cheds). Le thème de cette leçon est : « L’Afrique face aux enjeux géopolitiques et stratégiques d’aujourd’hui ». L’enseignant-chercheur a d’abord indiqué que le continent africain a tous les atouts de son côté pour pouvoir réussir : ressources humaines, ressources naturelles, dynamisme économique avec un taux de croissance moyen de 5% sur ces 10 dernières années. Bref, le Pr Guèye a noté que « l’Afrique est engagée sur la voie du développement ». Cependant, le continent fait face à de nouveaux défis : faiblesse des Etats, pauvreté persistante, inégalités sociales. A cela s’ajoutent les maux qui l’affectent et qui ont nom : terrorisme, criminalité transnationale et internationale. La menace la plus réelle, selon l’enseignant à la Faculté des sciences juridiques et politiques (Fsjp) de l’Ucad, est le terrorisme avec deux zones qui abritent ces groupes en Afrique de l’Ouest : le Lac Tchad où le groupe le plus en vue est Boko Haram et la zone sahélo-sahélienne avec Aqmi (AlQaida au Maghreb islamique). Si l’Afrique de l’Ouest est vulnérable au terrorisme, a expliqué le Pr Guèye, c’est parce que malgré l’instauration de la démocratie, il existe encore, dans certaines zones, une instabilité politique, des violences ethniques, un chômage des jeunes, un sous-emploi et une économie fortement dominée par l’informel.

Avec la porosité des frontières et l’existence d’espaces non contrôlés, ces bandes armées entrent facilement. La résurgence de ces groupes terroristes constitue, aujourd’hui, une menace pour la paix et la sécurité internationales. Malgré toutes ces menaces qui pèsent sur le continent, le Pr Babacar Guèye a estimé que l’avenir du continent est plein d’espoirs.

Toutefois, a-t-il indiqué, l’Afrique ne doit laisser aucunement le champ à la fatalité. En fédérant ses hommes et ses femmes, il est possible d’amorcer « une refonte économique » qui va permettre au continent de s’affirmer comme un acteur clé dans la scène internationale. Aujourd’hui, a-t-il ajouté, « l’Afrique suscite un intérêt stratégique ». Pourtant, le continent était mal parti au lendemain des indépendances, avec des conflits armées dans toutes les zones. Cependant, pour redonner cet espoir à des millions d’Africains, le Pr Guèye a indiqué que « la démocratie, la bonne gouvernance et l’Etat de droit » doivent être les bases de la refondation de ce continent.

A. Ng. NDIAYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.