banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lutte contre l’insécurité alimentaire : Des bons d’achat du Pam pour appuyer des ménages vulnérables

25 Juil 2018
11089 times

Grâce au soutien financier du gouvernement américain d’un montant d’un million de dollars, 22 000 personnes vont être assistées dans la région de Matam durant la période de soudure. Cet appui des Etats-Unis au Programme alimentaire mondial des Nations Unies (Pam) entre dans le cadre des opérations d’urgence de sécurité alimentaire menées par le gouvernement du Sénégal dans le Nord du pays.

Avec cette enveloppe du gouvernement américain, c’est un soutien de taille qui arrive pour le Programme alimentaire mondial (Pam) qui a déjà abattu un travail colossal sur le terrain. En effet, grâce aux ressources financières qu’elle a déjà mobilisées, plus de 66 000 personnes, affectées par les effets négatifs des changements climatiques dans les régions de Saint-Louis et Matam, ont commencé à recevoir l’assistance alimentaire du Pam. Il s’agit d’une assistance ciblée pour couvrir les besoins alimentaires et nutritionnels des personnes les plus vulnérables durant la période de soudure. Suite aux résultats du cadre harmonisé de mars 2018, les départements de Podor et de Matam ont été déclarés très vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

« En vue d’appuyer le gouvernement du Sénégal dans la mise en œuvre de son Plan d’urgence pour la sécurité alimentaire (Pusa) en faveur des populations les plus vulnérables dans les régions au nord du Sénégal, le Pam a défini un plan d’appui basé sur les transferts monétaires, l’appui nutritionnel et la création d’actifs communautaires durables. Ces activités vont permettre de mieux lutter contre l’insécurité alimentaire, la malnutrition et de bâtir la résilience des communautés affectées dans ces deux départements », indique un communiqué du Pam dont copie nous est parvenue. Selon Mme Lena Savelli, directrice et représentante du Pam au Sénégal, grâce à la générosité des Etats-Unis et d’autres donateurs comme le Danemark, la France et le Canada, l’assistance du Pam arrive au bon moment pour soulager les populations vivant dans cette partie du Sahel.

« Ensemble avec le gouvernement du Sénégal, nous comptons travailler en synergie pour plus d’efficacité afin de fournir aux populations affectées les moyens de faire face aux chocs climatiques », a-t-elle souligné. Pour atteindre 130 000 personnes dont 50 899 à Podor dans la région de Saint-Louis et 79 701 dans le département de Matam à la fin des opérations, le Pam compte sur la disponibilité de ressources financières additionnelles. Le plan de réponse du Pam repose sur la distribution des coupons alimentaires et des produits nutritionnels aux ménages les plus vulnérables dans les départements de Matam et de Podor. Ainsi, le Pam poursuit ses efforts de mobilisation de ressources pour couvrir le gap de 64 000 bénéficiaires. Il s’agit de distribuer des bons d’achats alimentaires aux ménages affectés en leur fournissant des coupons alimentaires d’une valeur de 5 000 FCfa à 40 000 FCfa en fonction de la taille du ménage.

Par ailleurs, le document explique que «l’assistance alimentaire sera combinée avec une distribution ciblée de produits nutritionnels pour le traitement de la malnutrition chez 7 000 enfants de 6 à 59 mois et 2500 femmes enceintes et mères d’enfants de moins de 6 mois. Dans ces mêmes communautés, une alimentation de couverture sera également distribuée au profit de 23 000 enfants de 6 à 23 mois et de 25.000 femmes enceintes et allaitantes pour éviter une détérioration de leur statut nutritionnel ». Afin d’aider les populations à faire face aux chocs climatiques, le Pam a également prévu la distribution de coupons alimentaires dans la région de Matam au profit des participants aux travaux d’intérêt communautaires afin de contribuer à renforcer leur résilience.

« Cette approche a pour objectif d’assister les mêmes communautés avec un paquet intégré de protection sociale, de nutrition et de résilience », indique le document.

Oumar FEDIOR

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.