banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Diass : Appel au chef de l’état pour sécuriser le foncier de la commune

12 Avr 2017
432 times

Le Mouvement patriotique pour le développement de Diass (Mpd) regroupant des jeunes de cette localité ont manifesté samedi pour dénoncer le bradage de leurs terres et une mauvaise gestion de leur municipalité. Ils ont invité le président Macky Sall à prendre des mesures pour sécuriser le foncier dans leur commune.

La gestion du foncier de Diass préoccupe les jeunes du Mouvement patriotique pour le développement (Mpd) qui ont manifesté samedi pour dénoncer ce qu’ils appellent le « bradage de leurs terres ». Selon ces jeunes, « les terres de leur commune sont bradées par des élus insouciants de l’avenir de la jeunesse ». À en croire Demba Bâ, un des responsables du mouvement, « une grande arnaque est notée sur le foncier ». Pour exemple, ont-ils relevé, 200 ha ont été octroyés à l’entreprise Van Oers qui s’active dans l’agriculture hors saison à ses débuts. Aujourd’hui, ont-ils dénoncé, le patrimoine foncier de cette entreprise est passé à 700 ha. Sans compter des lotissements qui ne respectent pas les règles de l’art. « La mairie est en train de bazarder nos terres à de vils prix à des producteurs étrangers sans se soucier de l’avenir de sa jeunesse », a laissé entendre M. Bâ. À ce problème viennent s’ajouter ceux de l’absence d’électrification de certains villages, le manque d’infrastructures routières, l’exploitation des femmes à Van Oers, l’accès limité à l’eau potable, l’absence de marché, entre autres. Pour Demba Bâ et ses camarades, « la mairie d’une commune comme Diass devrait être mise entre les mains d’une équipe ambitieuse, dynamique, vertueuse et visionnaire portée par toutes les populations ».  
La mairie n’a pas tardé à apporter la réplique. Mamadou Diouf, président de la commission urbanisme et habitat, a dégagé en touche toutes ses accusations.

Selon lui, ce mouvement est inconnu et veut se faire un nom. La commune, a-t-il indiqué, est en train de se conformer aux réglementations du Code de l’urbanisme, même s’il reconnaît que le lotissement dont font état ces jeunes a fait beaucoup de bruit. « Ces jeunes ne maîtrisent pas les tenants et les aboutissements de ce lotissement. Mais la réglementation a été bien respectée et l’avenir nous donnera raison », a assuré M. Diouf. Il a invité ces jeunes à s’inscrire dans une dynamique de développement au lieu de raconter des contrevérités. Dans le domaine de la santé et de l’éducation, a-t-il indiqué, la mairie a réalisé beaucoup d’infrastructure, même s’il reste  des efforts à faire.

Samba Oumar FALL

Last modified on mercredi, 12 avril 2017 13:39
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.