banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Mécanisme africain d’auto-évaluation par les pairs : A Kolda, les acteurs locaux s’imprègnent du rapport

12 Mai 2017
176 times

La Commission nationale de gouvernance a présenté, ce lundi, le rapport national d’auto-évaluation du Sénégal aux acteurs locaux.

Le Sénégal a enregistré de grands progrès en matière de démocratie et d’Etat de droit même si des efforts restent encore à faire pour améliorer la situation dans les domaines de l’éducation, de la citoyenneté, de la situation des femmes et des talibés, entre autres. C’est du moins ce que déclare Pape Mody Niang, Professeur à la Faculté des Lettres et des Sciences humaines de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, par ailleurs commissaire chargé de la communication et des relations extérieures de la Commission nationale de gouvernance (Cng). Il a fait cette déclaration lors de l’atelier régional de restitution du processus d’évaluation de la gouvernance au Sénégal dans le cadre du Mécanisme africain d’auto-évaluation par les pairs (Maep) tenu lundi à Kolda.

Les discussions ont été précédées par la présentation du rapport national d’auto-évaluation du Sénégal et du Plan national d’action du Sénégal. Les intervenants ont estimé que certains points qui avaient été retenus lors des consultations régionales ne figuraient pas dans le rapport national. Ils citent notamment la question de l’émigration, les écoles coraniques et des menaces que pourraient poser la religion dans la cohésion nationale si l’on ne prend pas garde. Le chef de la mission de la Cng a tenté de rassurer la société civile et les Ong tout en reconnaissant le rapport national d’auto-évaluation du Sénégal comporte effectivement des insuffisances qui seront améliorées pour permettre au président de la République de mieux défendre le rapport national devant ses pairs lors des prochains sommets des chefs d’Etat africains. Il estime que le chef de l’Etat a bien défendu le rapport du Sénégal lors du dernier sommet tenu à Addis-Abeba, en Ethiopie. « Le Sénégal, compte tenu de ses ressources, a pu, avec des moyens assez limités mis à la disposition de la Cng, faire des réalisations qui nous ont été enviées par la plupart des pays qui ont eu à subir ce processus-là avant nous. Le 28 janvier dernier, après le rapport national d’auto-évaluation qui est le résultat des consultations citoyennes, le président Macky Sall a pu défendre le rapport du Sénégal devant ses pairs à Addis-Abeba.

Ce rapport-là a été le travail collectif puisque l’équipe continentale d’experts était venue au Sénégal pour élaborer le rapport national d’évaluation de notre pays et qui a été bien défendu par le président de la République », déclare le Pr Niang.

Mamadou Aliou DIALLO

Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.