banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Développement territorial : Des programmes d’actions stratégiques pour les régions et les départements

15 Mai 2017
492 times

Avec le Plan Sénégal Emergent (Pse), le Sénégal a opté pour un modèle de développement solidaire mettant en avant un intérêt particulier pour la territorialisation des politiques publiques. Dans un tel contexte, la rupture a été consommée en établissant un pont direct entre la planification nationale et celle territoriale à l’aide d’instruments entièrement placés sous la responsabilité de l’Etat.

Kédougou à l’Est du pays a abrité le lancement des Programmes d’actions stratégiques de l’Etat dans les régions et dans les départements (Paser-Pased) au moment où le développement territorial est encore marqué par la faible mise en œuvre des politiques d’aménagement du territoire. Cela a eu pour conséquences les disparités démographiques, le déséquilibre dans la dotation des services sociaux de base et des équipements et l’inégale répartition des activités économiques sur l’ensemble du territoire. Le gouvernement tente de concrétiser sa vision en faveur du développement territorial avec l’organisation de Conseils des ministres décentralisés (Cmd). Ceux-la ont abouti à des engagements importants vis-à-vis des régions en matière d’investissements à réaliser sur une base triennale, selon Cheikhou Diakhaby, coordinateur de l’unité de suivi des programmes d’investissements territoriaux de l’Etat de la Direction générale de la planification et des politiques économiques du ministère de l’Economie et des Finances.

Pour Cheikhou Diakhaby qui s’est prononcé en marge de l’atelier de lancement à Kédougou, le gouvernement avait aussi lancé, dans cette même perspective, l’idée de doter toutes les régions et tous les départements de Programmes d’actions stratégiques de l’Etat (Pase), Paser pour les régions et Pased pour les départements, et mis en place d’une structure dédiée à leur suivi en 2013, en l’occurrence l’unité de suivi des programmes d’investissement territoriaux de l’Etat (Uspite).

Territorialisation des politiques publiques
Cependant, pour lui, la volonté politique de territorialiser les politiques publiques est aujourd’hui encore de plus en plus affirmée, avec plusieurs initiatives nouvelles comme la création de l’Unité de suivi des programmes d’investissements territoriaux de l’Etat (Uspite), la réalisation de Conseils des ministres décentralisés, la phase II de l’Acte III de la décentralisation, la nouvelle charte de la déconcentration, la création de pôles économiques de développement et la réalisation de conférences territoriales, etc.

Dans un tel contexte, selon le coordinateur de l’unité de suivi des programmes d’investissements territoriaux de l’Etat, il convient de rompre avec le passé en établissant un pont direct entre la planification nationale et la planification territoriale à l’aide d’instruments entièrement placés sous la responsabilité de l’Etat et préconisés depuis l’alternance par les plus hautes autorités de l’Etat, c’est-à-dire les Programmes d’actions stratégiques de l’Etat dans les territoires et plus urgemment dans les régions (Paser). De cette manière, on devrait parvenir à replacer la région au cœur du dispositif de prise de décisions pour le développement des territoires. Les Programmes d’actions stratégiques de l’Etat (Pase), selon M. Diakhaby, sont appelés à constituer des cadres appropriés et fédérateurs pour la prise de décisions en faveur du développement territorial. Ils ont pour but de traduire la volonté du gouvernement d’adapter les priorités nationales aux enjeux de développement des territoires. Une fois élaborés, les Paser serviront de référentiel aux travaux préparatoires des Conseils de ministres délocalisés, les conférences territoriales dont le premier exercice vient de commencer et, plus généralement, toutes les actions de l’Etat dans les régions. Ils sont ainsi destinés à renforcer le rôle de coordination, de mise en cohérence et de suivi de l’action de l’Etat dans les territoires. Dans cette perspective, la Direction générale de la planification et des politiques économiques (Dgppe), suite aux activités d’appropriation du Plan Sénégal Emergent qu’elle a menées à travers toutes les régions, envisage de lancer le processus d’expérimentation des programmes d’actions stratégiques de l’Etat dans les régions (Paser) en collaboration avec tous les acteurs concernés, notamment ceux du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, du ministère en charge des Collectivités locales, les ministères sectoriels et les acteurs locaux.

Pape Demba SIDIBE

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.