banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Développement des collectivités territoriales : L’Adm accompagne le recours aux financements innovants

19 Mai 2017
1423 times

Du fait des nouveaux paradigmes induits par l’Acte III de la décentralisation qui nécessitent la mobilisation d’importantes ressources financières pour faire face aux besoins des collectivités locales, l’Adm a envisagé le recours à des formes de « financements innovants ». Ceux-ci concernent particulièrement les Partenariats publics-privés (Ppp) ainsi que l’accès aux financements bancaires et au marché financier.

Une telle initiative trouve son justificatif dans la volonté de l’Adm de permettre le renforcement des capacités des municipalités dans l’identification, la conception et la réalisation de projets en Partenariats publics-privés (Ppp) et la mise en place de mécanismes de financement des municipalités par les banques locales et le marché financier sous-régional. Ainsi, aux fins de faciliter un meilleur rapprochement entre les collectivités locales et les banques, l’Adm a démarré hier à la Somone un séminaire sur « le financement des collectivités territoriales par le système bancaire : enjeux et opportunités ». Cette rencontre, en plus de constituer une plateforme d’échanges, permettra, d’une part, de mieux faire connaître aux banques les « procédures administratives, comptables et financières des collectivités locales » et, d’autre part, de renforcer les capacités des collectivités locales sur les « modalités et les procédures bancaires, en ce qui concerne particulièrement l’emprunt destiné au financement de projets locaux ».

La politique de décentralisation a longtemps souffert d’une inadéquation entre les compétences transférées aux collectivités territoriales et les ressources financières mises à la disposition de celles-ci, a indiqué Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire en ouvrant la rencontre.

En initiant l’Acte 3 de la décentralisation, a-t-il ajouté, Son Excellence Monsieur le président de la République a exprimé sa volonté de lever cette grande contrainte de notre système de décentralisation, soulignant en effet que la question du financement des collectivités territoriales constitue le cœur de la réforme. Il est apparu clair que les mécanismes classiques, jusque-là mis en œuvre, n’ont véritablement pas permis aux collectivités territoriales de surmonter leurs difficultés, a encore estimé le ministre.

Pour justement trouver des solutions aux difficultés d’accès au financement, a-t-il dit, depuis son lancement en 2013, l’Acte 3 de la décentralisation promeut les mécanismes innovants de financement du développement territorial dont le financement bancaire. Il s’agit de faciliter aux collectivités territoriales l’accès au système bancaire et aux banques de s’ouvrir davantage aux collectivités territoriales, notamment pour le financement de projets d’investissements, a-t-il fait comprendre.

Ce séminaire constitue une belle plateforme d’échanges autour de la problématique du financement par le système bancaire, les élus locaux, les autorités administratives ainsi que les agents territoriaux ayant une belle opportunité en participant à la rencontre, de se familiariser avec le système bancaire, de mieux connaître les modalités et procédures d’accès au financement de projets locaux, a indiqué Abdoulaye Diouf Sarr. Sa conviction est que les Banques dont une des missions premières est de financer l’économie et les collectivités territoriales peuvent travailler ensemble et participer, dans une confiance mutuelle et dans un esprit gagnant-gagnant, à la réalisation de projets d’infrastructures et d’équipements afin de fournir à nos concitoyens des services publics de qualité. Tout l’enjeu de ce séminaire qui est de susciter l’intérêt du secteur bancaire pour contribuer au financement du développement territorial, mais aussi d’amener les collectivités territoriales à s’imprégner des conditions d’accès au financement bancaire. Ce rapprochement banques-collectivités territoriales est nécessaire. Il est devenu un impératif dans ce contexte où les dotations de l’Etat et les produits de la fiscalité locale, à eux seuls, ne suffisent plus à procurer aux communes et aux départements les ressources dont elles ont besoin pour accomplir leurs missions, a-t-il conclut.

Amath Sigui Ndiaye

Last modified on vendredi, 19 mai 2017 15:36
Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.