banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Tambacounda : Bientôt un marché au poisson dans la commune

05 Sep 2017
404 times

Tambacounda va avoir un marché au poisson. Le financement est acquis, le terrain obtenu et le marché est lancé, a indiqué le gouverneur de région. Il procédait à la remise de caisses isothermes du projet Gouvernance, politiques de gestion des ressources marines et réduction de la pauvreté dans l’écorégion Wamer (Go wamer) qui concerne la Mauritanie, le Sénégal, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Guinée, la Sierra Léone et le Cap-Vert.

Ledit projet financé est par l’Union européenne et le Pnud et concerne l’ensemble des mareyeurs et mareyeuses de la commune de Tambacounda. Ces derniers, constitués en Groupements d’intérêt économique (Gie), viennent de bénéficier de 10 caisses isothermes et de 13 caisses à bagues. A l’occasion, les mareyeurs ont prit d’assaut la cour de la gouvernance. Il s’agissait aussi de répondre à l’appel de leur président. Tambacounda qui se trouve à plus de 400 bornes de la Casamance et de Dakar, reçoit du poisson fatigué aux yeux rouges. C’est pourquoi, les mareyeurs qui remercient le président de la République, voient dans ce geste une volonté manifeste de mettre fin à cette situation. Un geste qui, selon le gouverneur El Hadj Bouya Amar, au nom du ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, traduit l’ambition du chef de l’Etat de doper le secteur de la pêche dans la commune.

Le gouverneur a indiqué que ce geste vient renforcer les actions déjà entreprises dans le secteur à Tambacounda, annonçant la construction du marché au poisson. Il a affirmé que le marché a été lancé et l’entreprise sélectionnée. De même, l’ordre de service est établi. Le site qui a été ciblé au départ est modifié sur demande du ministre afin de répondre aux normes et conditions, a ajouté le gouverneur. La commission technique mise en place s’est mise au  travail et a trouvé un autre site appartenant à l’Etat. « D’ailleurs, l’étude cadastrale est bouclée. Les travaux vont bientôt démarrer », a avancé le gouverneur, estimant que le secteur sera dopé « de manière exponentielle ». Ceci traduit, encore une fois, de l’avis du chef de l’administration régionale, l’engagement de l’Etat « à augmenter la consommation en protéines des populations sénégalaises, notamment dans les zones périphériques ». Il a assuré que les trois camions frigorifiques stationnés dans l’enceinte de la gouvernance, seront incessamment réparés. Ce qui va, à coup sûr, impacter sur le prix du poisson qui est déjà jugé très cher à Tambacounda. Et le gouverneur d’exhorter les mareyeurs à relever le défi de l’entretien, de la qualité et de la conservation.

Thierno Mbengue, président national des mareyeurs du Sénégal, a déclaré qu’après Linguère et  Kafrine, c’est autour de la commune de Tambacounda de bénéficier de ces caisses qui conservent le poisson durant au moins 10 jours sans aucun risque de le perdre. « Ce matériel a été gratuitement offert aux mareyeurs », a-t-il noté. A l’en croire, ledit projet a pour but de contribuer à la réduction de la pauvreté et au renforcement de la sécurité alimentaire des communautés côtières de l’écorégion Wamer, à travers l’amélioration de la gouvernance, la promotion et de l’adoption de bonnes pratiques en matière d’utilisation durable des ressources marines et côtières. Selon M. Mbengue, le développement du secteur est enclenché depuis l’avènement du président Macky Sall qui a injecté plus de 4 milliards de FCfa pour permettre aux acteurs de trouver des financements pour leurs activités. Selon Mamadou Thiam, ingénieur des pêches au ministère de l’Economie maritime, le projet Go Wamer va répartir plus de 400 nouveaux véhicules frigorifiques pour changer le parc vieillissant des régions concernées et améliorer la vente des produits.

Pape Demba SIDIBE

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.