banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Linguère : Des populations de Mboula exigent le départ du maire

08 Sep 2017
526 times

Une frange de la population de la commune de Mboula, une localité située dans le département de Linguère, a arpenté les rues pour contester une décision municipale  qui avait conduit en prison Malick Guèye et Ngagne Mbengue. Ces deux hommes sont poursuivis pour occupation illégale de lopins de terre. Environ, 300 personnes étaient armées de brassards rouges et de pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Halte à la spoliation des terres, à l’affectation partisane des terres du domaine national, à la politisation du budget  de la commune ou encore à la gestion nébuleuse des deniers publics ».

Tous ces mots pour dénoncer le maire de leur commune. Ces populations des villages de Mbaye Awa, Kilif Sène, Kodialal,  Mbéyène, réclament une délégation spéciale pour sortir leur commune des  ténèbres. Femmes, hommes, jeunes, ont condamné avec la dernière énergie l’attitude du maire de Mboula, Gory Ba, qu’ils jugent incompétent et partisan. La pomme de discorde est une taxe de 30.000 francs Cfa par hectare réclamée par le conseil municipal aux paysans. Ces derniers devraient payer cette somme s’ils veulent occuper des champs.

Après  avoir opposé un niet catégorique à la requête municipale, certains  paysans ont été cueillis dans leurs champs  et  condamnés par le juge d’instruction du tribunal régional de Louga à une peine d’emprisonnement d’un mois ferme et d’une amende de plus d’un million de francs Cfa. Ces populations menacent de durcir le ton si jamais le maire campe sur sa position. Toutes les tentatives pour joindre le maire sont restées vaines.

Masse NDIAYE

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.