banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Commune de Dindéfélo : Des populations dénoncent une gestion partisane du maire

24 Nov 2017
615 times

Une frange de la population de Dindéfélo s’est attaquée à la gestion du maire qu’elle accuse de semer la division et de mener une gestion partisane. Ce dernier considère ces attaques comme de « fausses accusations de dissidents politiques » qu’il aurait battus lors des dernières échéances électorales.

Le maire de la commune de  Dindéfélo est accusé par une frange de la population de mauvaise gestion. Des accusations qui ne dérangent pas le maire Kikala Diallo. Selon lui, ce sont ses adversaires politiques qui essaient de semer le doute chez les populations parce qu’ils veulent le pouvoir. « C’est juste une question politique », a-t-il souligné, balayant ainsi « les fausses accusations de dissidents politiques qu’ il a battus aux municipales de 2009 et 2014 et qui ne sont animés que par les questions électoralistes, mais pas de développement ». Les populations ont aussi dénoncé la gestion financière du maire, faisant savoir que ce dernier encaisse 5000 FCfa par cantine auprès des commerçants du marché hebdomadaire de Dindéfélo, somme dont elles ignorent la destination.

De même, elles ont fait état de l’immixtion de personnes étrangères au conseil municipal dans la gestion foncière de la commune. Sur ces points, M. Diallo a fait comprendre que la gestion des domaines est une compétence transférée. « Lorsqu’on vous affecte un terrain, une place ou lorsque vous exercez une activité commerciale au sein du territoire communal, c’est à la mairie de récupérer les recettes liées à cette gestion économique. Et c’est pour permettre à la collectivité d’avoir des recettes », a expliqué l’autorité municipale. Concernant les 2.000.000 de FCfa encaissés pour l'électrification des villages, les populations ont estimé n’avoir jamais vu de réalisations. Ce que réfute le maire. « Treize écoles de la commune, sept mosquées, deux cases de santé et une partie de la mairie qui en était dépourvue ont été électrifiées. L’argent est géré à partir de Dakar ; mon rôle est seulement de choisir les sites », a-t-il argumenté.

Toujours sur le registre des remontrances, les populations n’ont pas manqué de s’attaquer à sa gestion des Bourses de sécurité familiale qu’elles jugent de nébuleuse. Sur ce point, l’édile de Dindéfélo a rappelé que chaque village a mis en place un comité de sélection composé du chef de village, de l’imam, du président des jeunes, des femmes et de quelques personnes ressources.  

Amadou DIOP



Last modified on vendredi, 24 novembre 2017 14:05
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.