banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Amadou Diaw, président du forum «Afrique pour un monde repensé» : « Saint-Louis au cœur du monde de demain »

28 Nov 2017
381 times

Le président Amadou Diaw est formel lorsqu’il affirme que c’est un défi d’avoir choisi Saint-Louis pour abriter le forum « L’Afrique pour un monde repensé ». Cette rencontre, dit-il, est la concrétisation de l’injonction qu’avait adressée Mongo Betti qui, au comble du désespoir, criait : « Africains, si vous parliez ! » Le Forum a débuté le 25 novembre et prend fin aujourd’hui.

Pour M. Diaw, l’initiateur du forum, c’est déjà un défi d’avoir choisi Saint-Louis, « la belle endormie », pour abriter cette rencontre intellectuelle, en lieu et place de la capitale que l’on devrait désormais appeler « Dakar-Diamniadio ».

Pourtant lorsqu’on s’imprègne de la philosophie qui le porte, l’on réalise que nul autre endroit n’était mieux indiqué pour affirmer, selon le mot de Césaire, que « le temps de nous-mêmes » est arrivé et pour jeter les bases d’un monde qui n’est pas celui qu’on impose, mais celui qui est conforme aux choix des hommes.  De l’avis du président Diaw, ce forum est un Ovni et que Saint-Louis ou plutôt Ndar relève, par sa légende, de l’ordre du dépassement, du mystique et du transrationnel. Son génie protecteur, Mame Coumba Bang, n’a-t-il pas donné à ses descendants le privilège de réussir là où échouent les génies modernes que sont les sapeurs pompiers : sortir le noyé du fond des eaux qui l’ont englouti ? Parce que ce forum est une incroyable convergence de talents et que Saint-Louis a toujours été un lieu de rencontres.

Elle a été la porte par laquelle les peuples venus du Nord sont entrés, brutalement, en contact avec les populations sub-sahariennes, le terrain où Africains, Blancs et Noirs ont appris à gouverner ensemble.  Elle a été surtout le lieu de brassage, le laboratoire où s’est forgée la nation sénégalaise. A deux ans d’intervalle à peine (septembre 1895-janvier 1899), faillirent s’y croiser deux éminentes figures de la résistance contre l’oppression coloniale.

Imaginons ce qu’aurait pu être le dialogue entre Samory Touré et Cheikh Ahmadou Bamba (le politique qui terminait un long et poignant engagement, et le mystique, à l’aube de sa légende) qui, tous deux, combattaient le même adversaire avec des armes différentes. Peut-être nous auraient-ils appris comment vaincre sans être le plus fort. Parce que ce forum est un challenge et que Saint-Louis et surtout les Saint-Louisiens ont, à de multiples reprises, surpris leur monde et déjoué tous les pronostics. Ils ont survécu aux colères de l’océan et imposé au colonisateur leur langue et leurs traditions.

Mbagnick Kharachi DIAGNE

Last modified on mardi, 28 novembre 2017 13:55
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.