banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Accès à l’eau potable : 185 millions de FCfa à la commune de Sandiara

28 Nov 2017
393 times

La commune de Sandiara va faire un pas de plus dans l’accès à l’eau potable. Le maire Serigne Guèye Diop a reçu, dimanche, un chèque d’un montant de 185 millions de FCfa de l’association française « Vivre en brousse » pour la réalisation du projet « Course contre la soif ».

Doter tous les villages et hameaux de la commune d’eau potable. C’est l’objectif du maire Serigne Guèye Diop, et de son équipe qui ont déjà fait beaucoup d’efforts dans ce sens. Et dimanche, ils ont reçu un soutien de taille. L’association française « Vivre en brousse » a offert une enveloppe de 185 millions  de FCfa à la commune de Sandiara pour aider l’équipe municipale à réussir son projet  « Course contre la soif ».

Ce soutien, a indiqué M. Diop, permettra d’offrir à l’ensemble des populations des villages de la commune de l’eau potable. « Ce projet est d’autant plus important que cela va enlever une épine des pieds à nos braves dames qui parcouraient des kilomètres pour avoir de l’eau non potable », a-t-il souligné,  remerciant l’association « Vivre en brousse » qui a également donné à sa commune un camion-benne d’un coût de 100 millions de FCfa pour le ramassage des ordures ménagères. Des équipements sportifs ont aussi été offerts par le partenaire pour contribuer au développement du sport dans les établissements scolaires.

Pour Martine Moy, le projet va consister à raccorder un branchement sur la conduite Notto-Ndiosmone-Palmarin pour alimenter 12 villages en eau potable. Selon elle, leur association a eu des sollicitations de plusieurs communes, mais a préféré travailler avec celle de Sandiara. « Nous souhaitons que l’inauguration se fasse rapidement, pour que d’autres partenaires puissent se joindre à nous pour poursuivre ce projet pour l’adduction d’eau dans chaque concession », a indiqué Mme Moy. Elle a  rappelé l’importance de l’accès à l’eau pour les populations. « L’eau est vitale et engendre un développement considérable. Avec l’eau, on peut faire des choses considérables dont avoir des activités génératrices de revenus, libérer les femmes de cette lourde tâche d’aller chercher la ressource et les filles qui sont souvent pénalisées et ne peuvent pas aller à l’école à cause des corvées d’eau », a laissé entendre Martine Moy. Son association, a-t-elle promis, va continuer à apporter sa petite goutte d’eau à la commune de Sandiara.

S. O. F.

 

Last modified on mardi, 28 novembre 2017 13:59
Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.