banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Guédiawaye : Les clubs Eden réclament une hausse des budgets en faveur des enfants

02 Déc 2017
978 times

Dans le cadre des activités commémoratives de la Journée internationale des droits de l'enfant, l'Ong éducation et développement de l'enfant (Eden) a organisé, samedi, à Guédiawaye, la 16ème édition de la rentrée des clubs Eden. Une tribune saisie pour appeler les collectivités locales à hausser le budget dédié à la protection des droits de l’enfant.

La protection de l’enfant étant un domaine particulièrement important, toutes les collectivités locales doivent consentir plus d’efforts pour maximiser leur attention à l’égard des couches vulnérables de la société. C’est le sentiment exprimé par les clubs Eden lors de la 16ème édition de leur rentrée. Le thème retenu cette année est « La place des enfants dans les politiques de développement local ». En effet, le président de l’Ong Eden, Mame Gor Diouf, a rappelé que le Plan Sénégal émergent (Pse), dans son axe 2, « Développement du capital humain, la protection sociale et le développement durable », intègre déjà un grand nombre de cibles des Objectifs de développement durable (Odd) contribuant au développement et au bien-être de l'enfant. C'est pourquoi, a-t-il dit, l'action publique doit veiller à ce que tous les enfants, en particulier ceux les plus vulnérables ou marginalisés, bénéficient des investissements publics surtout au niveau local. Eden est d’avis qu’aucun enfant ne doit être privé de protection contre les maladies, la maltraitance, les abus. Il ne doit également pas être privé de soins, de non déclaration à l'état civil, d'une éducation de qualité, d'un environnement sain…, et surtout de pouvoir réaliser son potentiel. Autrement dit, l’enfant doit être mieux pris en compte dans les politiques locales en allant nettement au-delà de la part qui lui est réservée dans la confection des budgets des collectivités locales. D’ailleurs, l’appel lancé par Mame Gor Diouf est allé dans ce sens. C'est dans ce cadre aussi que l'Ong Eden et la commune de Wakhinane Nimzatt comptent renforcer leur partenariat afin de prendre en compte les droits de l'enfant dans la politique de développement. Les activités lancées la semaine dernière vont se poursuivre jusqu'au 16 juin 2018 à l'occasion de la célébration de la Journée de l'enfant africain coïncidant avec le Festival des Clubs Eden. Démarrée en 2002, la rentrée des Clubs Eden marque le démarrage officiel de leurs activités de formation, d'information, de sensibilisation, de mobilisation et de plaidoyer pour la promotion et la protection des droits de l'enfant.

Abdou DIOP

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.