banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Cadre de vie dans la banlieue de Dakar : « Y en a marre » subventionne une dizaine d'associations

21 Déc 2017
848 times

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Sunu Gokh », « Y en a marre » a remis des subventions à une dizaine d'associations de la banlieue pour les appuyer dans leurs actions de préservation de l'environnement.

Une des phases du projet a consisté à lancer une compétition entre les différentes associations pour élaborer des projets et apporter des réponses aux problèmes environnementaux répertoriés sur la cartographie collaborative. Un appel à candidatures avait été lancé et le mouvement « Y en a marre » avait encadré les associations pour la rédaction de leurs projets avec le partenariat technique de Gret. Une dizaine de projets a été sélectionné pour recevoir leurs financements. Dix autres projets seront financés dès le mois de février prochain. Au total, une vingtaine de projets seront financés dans le cadre du projet « Sunu Gokh ». Parmi les projets financés, Keur Dalifort où tapis herbacé a été réalisé au profit des enfants qui pourront s'adonner à leurs jeux favoris. A Nietty Mbars, des activités de reboisement seront également menées le long de l'artère principale, etc. Le projet concerne tout ce qui est aménagement du cadre de vie, assainissement, bref il s'agit d'un projet à vocation environnementale d'une durée de deux ans et demi mis en œuvre pour une enveloppe globale de cent cinquante mille euros (98 millions de FCfa environ).

Le projet s'inscrit dans le cadre du chantier de l'action citoyenne de Y en a marre qui œuvre à engager les jeunes sur les questions liées au civisme et à la citoyenneté en les amenant à prendre conscience de la problématique de l'environnement. Coordonnateur des projets de « Y en a marre», Aliou Sané a expliqué que l'objectif de l'association est de renforcer les capacités des associations dans leur objectif de s'investir dans l'amélioration du cadre de vie et de la préservation de l'environnement. « Le projet a démarré en décembre 2016 et la première activité avait consisté à sélectionner une trentaine d'organisations avec lesquelles « Y en a marre » avait déjà commencé à travailler, à les former sur l'élaboration de la cartographie collaborative qui consiste à répertorier les problèmes de leur localité sur une carte qui va servir d'outils de plaidoyer auprès des partenaires capables de les aider à apporter des réponses citoyennes aux problèmes environnementaux qu'ils vivent dans leurs localités », a souligné Aliou Sané.

Abdou DIOP

Last modified on jeudi, 21 décembre 2017 13:12
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.