banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Vote du budget à Yoff : Abdoulaye Diouf Sarr salue «un travail participatif»

30 Déc 2017
954 times

« Notre commune vient de montrer que le vote du budget participatif ne peut se faire sans l’unité et la solidarité », a réagi, avant-hier, le ministre et maire de Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr, qui se fixe quatre priorités : la santé, l’éducation, la voierie et une administration moderne, gage d’efficacité.

Le budget de la mairie de Yoff est arrêté, pour l’année 2018, à 1.801.293.932 FCfa, soit une hausse de 449.640.000 FCfa en valeur absolue et 33 % en valeur relative. Les quatre projets de l’exercice budgétaire prochain sont : la construction de l’école Kenjiro, celle d’un poste de santé sis à Ouest Foire, la voierie (pavage de certaines zones à Diamalaye). La commune devra également parfaire et terminer l’informatisation de l’administration municipale, car, affirme le maire, « une commune durable repose sur une administration moderne et efficace».

D’après Abdoulaye Diouf Sarr, « la progression de ce budget est basée sur des performances réelles pendant l’année où il y a eu un recouvrement important des recettes ». « Cette hausse est un fait rare. On avait sous-estimé des recettes sur le terrain l’année dernière ; mais on a fait un travail de recouvrement important cette année. On s’est aligné sur la réalité du terrain. Ce qui a été prévu fut atteint et même dépassé. Le conseil municipal a été ambitieux. Il faut que le budget ait une traduction dans ses résultats », a-t-il souligné, non sans saluer les efforts de nettoiement déployés grâce à la brigade de l’environnement chargée de la propreté sur les grandes artères de la commune et le littoral.

Pour l’exercice de l’année qui s’ouvre, le maire a salué la préparation du budget jugé « participatif », qui, en amont, a permis la tenue d’une retraite à Saly. Le maire de Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr, déclare : « Le conseil a effectué plusieurs séances à la commission des finances, ensuite aux commissions techniques et, après, de manière globale, au conseil municipal, dans le cadre d’un processus de préparation et de discussions budgétaires qui ont permis de dégager des priorités (deux), d’insister sur des orientations stratégiques et de retenir le budget que nous venons de voter ».

« Il y a une unité de vision qui reflète véritablement les préoccupations des populations », a fait savoir le premier magistrat de la commune. Interpellé sur les niches fiscales qui ont permis à Yoff de collecter autant de recettes, il soutient  que c’est grâce à leur activité économique. Selon lui, l’émergence du pays est en train d’être vécue au niveau local. L’axe 1 du Pse qu’est la transformation structurelle de l’économie sénégalaise est effectivement une réalité concrète sur le terrain et Yoff en est la parfaite illustration, dit le maire. « Aujourd’hui, nous avons beaucoup d’initiatives privées ; des habitants ont transformé leurs rez-de-chaussée et l’activité économique est réelle. Donc, c’est à ces niveaux qu’on a énormément de recettes et la volonté d’exhaustivité du recensement en matière de publicité », a-t-il révélé. Le ministre et maire précise que les priorités seront d’ordre social (secours aux indigents pour 180.000.000 FCfa) et infrastructurel.

Serigne Mansour Sy CISSE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.