banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Commune de Ndiarème Limamoulaye : Les femmes orientées vers l’information budgétaire

09 Jan 2018
994 times

Dans le cadre de son programme intitulé « Jotayou Gokh », G Hip hop a organisé, une rencontre où il a été question pour les responsables de la commune de Ndiarème Limamou Laye de se soumettre aux femmes de cette commune qui voulaient en savoir plus sur comment la municipalité est gérée. Les femmes en ont profité pour interpeler les représentants du maire de la localité sur des questions touchant le budget, la sécurité, l'environnement, etc.

Une équipe de conseillers municipaux conduite par le secrétaire municipal Khalifa Dione a fait face à des femmes motivées par la volonté de s’imprégner des réalités qui entourent la gestion de la commune.  

La scène se déroule à Ndiarème Limamou Laye où se tenait « Jotaayou Gokh » (assemblée de quartier) qui sert à établir un dialogue entre les élus et les populations en milieu défavorisé sur des questions liées à des actions citoyennes pour une meilleure citoyenneté participative. Le débat s’anime progressivement et les femmes sont édifiées sur divers sujets au fur et à mesure que la rencontre se poursuit. En effet, cette activité a pour but d’installer un environnement de dialogue entre les populations et les élus locaux ; histoire de se concerter sur comment la commune de Ndiarème Limamou Laye est gérée par l’actuel maire et son équipe. Les questions qui ont été débattues ont porté sur le budget de la commune, la sécurité, l’environnement, entre autres sujets sur lesquels les femmes ont fait part de leurs préoccupations aux représentants du maire de la commune de Ndiarème Limamou Laye. Daouda Diagne et Khalifa Dione qui ont représenté la mairie, ont tous les deux apporté des réponses aux différentes questions qui ont été posées par l’assistance composée majoritairement de femmes.

Président de G Hip hop, initiateur de cette cérémonie, Malal Talla alias Fou malade considère que les femmes sont souvent utilisées par les hommes politiques pour aller applaudir dans les meetings et autres. Il pense que c’est le moment pour ces femmes de se départir de cette casquette de spectatrice et de s’impliquer à fond pour le développement de leur localité. C’est la raison pour laquelle il trouve pertinente l’idée de mettre en place le programme « Jotayou Gokh yi » pour renforcer la citoyenneté participative. Il s’agit, en clair, de donner aux femmes l’opportunité d’interpeller de façon directe ceux qui ont en charge la gestion des affaires de leur localité. Ce qui permettra d’élever le niveau de conscience citoyenne chez les femmes.                      

Abdou DIOP

Last modified on mardi, 09 janvier 2018 13:11
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.