banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Déficit d’infrastructures, exiguité de l’espace, chomage…

02 Juil 2018
777 times

Mboro ne veut plus être «ce pauvre mendiant assis sur une mine d’or»

Samedi dernier, les populations de Mboro -une commune située dans la région de Thiès et dotée d’immenses ressources minérales exploitées par des entreprises étrangères-, ont manifesté dans la rue pour que les choses changent.

Les habitants de Mboro et environs, à travers la Plateforme Mboro Sos, disent « ne plus pouvoir accepter ce triste sort du pauvre mendiant assis sur une mine d’or ». Ils l’ont fait savoir dans un mémorandum remis aux autorités administratives et locales, samedi dernier, après avoir organisé une grande marche de protestation, avec le soutien de plusieurs structures communales et zonales. « Nous, populations de Mboro, devenue commune à la faveur du découpage administratif intervenu en 2002, vivons dans des conditions exécrables marquées par une exiguïté de notre espace, un épuisement des réserves foncières de la commune, un dénuement quasi-total en infrastructures de base, une absence d’unités de stockage et de conservation de produits agricoles adéquats pour une zone largement connue pour ses productions maraîchères conséquentes, une absence de structures de sécurité en dépit de la présence d’entreprises particulièrement polluantes, parmi les plus géantes du pays, voire de la sous-région », a dénoncé la Plateforme Mboro Sos.

Ces populations veulent notamment un nouveau découpage dans un contexte d’accélération de la croissance « liée à la présence des entreprises minières, à l’attractivité de la zone maraîchère combinée au dynamisme des activités touristiques et maritimes ». Elles demandent également l’érection d’infrastructures comme un hôpital de référence, d’une brigade de sapeurs-pompiers, d’un stade multifonctionnel, d’un marché moderne doté d’un magasin commode de stockage et de conservation des produits périssables, d’une voie de contournement par les Industries chimiques du Sénégal (Ics) pour ses produits. « Face au taux élevé du chômage, et cela malgré la présence d’entreprises les plus prestigieuses du pays, voire de la sous-région, avec une recette annuelle de 159 milliards de FCfa pour les Ics, par exemple, la Plateforme exige la prise en charge correcte du volet de la formation et du recrutement des jeunes de la zone ». Dans le domaine de la culture, ladite organisation estime que la construction d’une salle de spectacle et de studios d’enregistrement ne sera pas superflue. Bien au contraire, celle-ci permettait de donner corps à la qualité artistique de ces nombreux jeunes pétris de talents et réduirait sensiblement le taux de chômage qui atteint des proportions inquiétantes, etc.

Le maire de la commune de Mboro indique recevoir avec beaucoup de fierté ce mémorandum de la Plateforme « qui reflète les préoccupations essentielles des populations ». « Nous saluons cette démarche participative et responsable qui montre une fois de plus la maturité d’esprit des populations de Mboro. En ce qui nous concerne, nous allons porter fidèlement à la connaissance des autorités compétentes toutes les doléances », a-t-il déclaré. Nous sans manquer de relever que sur beaucoup de questions soulevées, notamment la voie de contournement, l’incohérence territoriale née du mauvais découpage administratif et les infrastructures de base, il a reçu les assurances du président de la République. « Néanmoins, cet acte que vous avez posé peut être considéré comme un rappel. Nous nous engageons donc à transférer fidèlement votre mémorandum », a-t-il ajouté.

Ndiol Maka SECK

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.