banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Ville de Kaolack : Un complexe agro-industriel de 19,5 milliards de FCfa sort de terre

07 Juil 2018
2100 times

Le Programme Kaolack émergent (Pke), initié par l’homme d’affaires El Hadj Ibrahima Ciss dit Baye Ciss, prend forme. Un complexe agro-industriel d’un coût de 19,5 milliards de FCfa, implanté à Kabatoky, dans la banlieue ouest de la ville de Kaolack, sera bientôt inauguré par le président de la République.

La dynamique de ré-industrialisation de la région de Kaolack se précise. La preuve par le complexe agro-industriel de Kabatoky qui ouvrira bientôt ses portes et offrira une opportunité d’accès à des revenus pour plus de 3 000 femmes de cette circonscription administrative. Ce premier segment du Plan Kaolack émergent (Pke), initié par l’homme d’affaires El Hadj Ibrahima Ciss dit Baye Ciss, se dresse fièrement sur la Nationale I, à hauteur de Kabatoky, dans la proche banlieue de la capitale du bassin arachidier. Spécialisée dans la transformation des produits agricoles, cette usine a reçu, jeudi dernier, des délégations du Fonds des Nations Unies pour les activités de populations (Fnuap) et du Programme d’appui au développement économique et social du Sénégal (Padess) pour une visite du site. Une occasion pour le patron de Ciss corp holding international d’annoncer le partenariat noué autour de ce complexe avec l’organisme multilatéral et celui de la coopération bilatérale sénégalo-italienne. « Je veux redonner au Saloum sa position de 2ème capitale économique du pays. Et pour cela, en plus de cette usine, du stade multifonctionnel et de l’hôtel qui sera construit, je vous annonce la création prochaine d’une huilerie pour absorber la production arachidière et une usine d’eau de table. Ceci permettra de lutter contre le sous-emploi des jeunes et des femmes  » a indiqué l’opérateur économique à l’issue de la visite du complexe en compagnie de ses hôtes. Une infrastructure industrielle qui, à terme, nécessitera des investissements de l’ordre de 19,5 milliards de FCfa dont une partie sera supportée par les partenaires stratégiques sus-évoqués. C’est le cas du Bureau pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre du Fnuap. « Si nous avons fait le déplacement de Dakar jusqu’ici, c’est tout simplement parce que nous voulons qu’il y ait une initiative de relèvement économique des femmes. Nous voulons aussi tisser un partenariat avec Cissagro dans une perspective d’étendre cette initiative dans d’autres régions pour favoriser la capture du dividende démographique au Sénégal et partout dans le Sahel  », a informé le représentant résident du Fnuap. « L’autonomisation des femmes est la voie la plus sûre pour l’éradication de la pauvreté et une croissance forte et durable », a-t-il poursuivi. Pour sa part, la coordonnatrice du Padess, Mme Ayo Bâ Dop, a salué une initiative à forte valeur ajoutée susceptible de générer des revenus substantiels à des milliers de femmes dans le centre où cet instrument de la coopération bilatérale entre le Sénégal et l’Italie intervient.

A signaler que le cortège présidentiel, en partance pour le département de Koungheul, a fait une halte à hauteur de l’usine. Selon le promoteur, le chef de l’Etat a promis de venir prochainement inaugurer ce premier jalon du Pke.

Elimane FALL

Last modified on dimanche, 08 juillet 2018 11:27
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.