banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Conservation et commercialisation de l’oignon : Les difficultés des producteurs de la vallée

12 Juil 2018
671 times

Les producteurs d’oignon du delta et de la vallée du fleuve Sénégal sont actuellement confrontés à d’énormes difficultés pour conserver et commercialiser leurs produits. A Diagambal, une localité de l’arrondissement de Ndiayes, située à quelques encablures de la commune de Ross-Béthio,  à une trentaine de km de la capitale du Nord, ils ont été très nombreux à tenir une assemblée générale pour attirer l’attention des pouvoirs publics sur les menaces qui pèsent sur leurs frêles épaules.

La surproduction d’oignon risque d’être détruite par les premières pluies de l’hivernage en cours dans cette partie du département de Dagana. « Depuis deux mois, nous n’arrivons pas à commercialiser dans de bonnes conditions cette quantité importante d’oignon  pour la bonne et simple raison que les commerçants grossistes et autres « bana-bana » (revendeurs) ne se bousculent pas actuellement dans les champs de la vallée pour enlever cette belle production de « rouge d’Amposta », de « violet de Galmi », et autres variétés d’oignon », renseignent-ils.

Hier, ils ont été nombreux à se succéder au micro pour demander à l’Etat de les aider à avoir des magasins de conservation de produits agricoles. Après avoir enregistré des rendements records dans nos champs, « cette production d’oignon risque de devenir impropre à la consommation, avant le démarrage de l’hivernage. C’est pourquoi, on doit nous permettre de disposer d’entrepôts adaptés à nos conditions climatiques », ont-ils poursuivi.

Cependant, Mme Bâ, adjointe du Directeur régional du développement rural (Drdr) de Saint-Louis, a tenu à rappeler que les producteurs d’oignon local ne doivent pas avoir de problèmes pour commercialiser leurs produits, « pour la bonne et simple raison que l’Etat a pris au moment opportun toutes les dispositions nécessaires pour aider les paysans sénégalais à écouler la production locale dans de bonnes conditions ». Selon elle toujours, si certains d’entre eux s’amusent à encourager une éventuelle flambée des prix d’oignon pour en tirer le maximum de profits, cette filière oignon risque d’être grippée.

Mb. Kh. DIAGNE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.