banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Festival « Pencum Niani » de Koumpentoum : La 2ème édition célèbre la diversité culturelle du terroir

06 Jan 2017
604 times

Pendant trois  jours, la deuxième édition du festival « Pençum Niani », organisée la semaine dernière à Koumpentoum, a permis de revaloriser le riche patrimoine matériel et immatériel de ce terroir. Au programme du festival, une exposition des richesses de l’artisanat de la région de Tambacounda, un colloque scientifique sur la vie et l'œuvre du parrain El hadji Bouna Sémou Niang, chef de canton, un défilé de mode…
La deuxième édition du festival « Pençum Niani », organisée la semaine dernière à Koumpentoum, a réuni un plateau artistique riche avec les troupes locales et ténors invités. Aussi, les échanges entre ethnies ont-ils été imaginatifs. Mandingues, Maures, Peulhs, Bambaras, Cognagui, Toucouleurs, Sérères, Laobés, Wolofs, ont revisité leurs us, coutumes et cultures sous l’œil attentif des festivaliers et des autorités, dont le gouverneur de la région de Tambacounda et le président du Conseil départemental de Koupentoum, initiateur du festival « Palabres du Niani ».
En l’absence du ministre Mbagnick Ndiaye retenu par le Fesnac à Kolda, Mamadou Diouf, son chef de cabinet, a magnifié cet important retour aux sources. M. Diouf a aussi salué « l’unité des cœurs et des esprits » traduite par une entente cordiale pour célébrer la culture dans le terroir du Niani. Pour lui, point de développement sans la paix.

Selon Khaly Niang, sociologue et fils du parrain de cette édition, le festival « Pençum Niani » constitue un cadre pour valoriser notre patrimoine culturel et échanger sur les valeurs et les vertus qui doivent fonder l’existence de tout individu, voire de la société. Toutefois, il doit aussi servir d’espace pour promouvoir les relations de bon voisinage et adresser les problématiques de développement local. « Nous avons un grand département qui regorge de potentialités économiques. Il nous faut mobiliser les bonnes volontés autour d’un plan de développement économique et social qui nous permettra d’atteindre nos objectifs d’émergence, de création de richesse et d’emploi pour les jeunes », a souligné Khaly Niang.

Pour Omar Sy le président du Conseil départemental, ce festival qui est la matérialisation de la politique culturelle au sein du Conseil, est, de nos jours, un des rendez-vous annuel de tout le département. Il s’agit d’un cadre de partage, de proposition et de promotion des potentialités économiques culturelles que regorge le département de Koumpentoum.

Centre culturel polyvalent
Selon M. Sy, le Conseil départemental, en organisant ce festival, cherche à mettre en commun toutes les collectivités locales autour de l’essentiel, le travail, et à donner à la politique son vrai sens qui est « la gestion de la cité ». Pour l’initiateur du festival « Pençum Niani », la culture est souvent prise comme levier pour asseoir un vrai développement. « C’est pour cela, nous appelons tous les partenaires à faire de cette zone, au centre du Sénégal, un centre industriel et économique national et sous-régional, autour de la Route nationale N°1. Au ministre de la Culture, nous demandons la construction d’un centre culturel polyvalent pour la promotion de toutes les expressions culturelles de la zone », a plaidé Omar Sy. Le même appel est lancé à l’endroit de tous les partenaires pour que Koumpentoum soit un département digne de ce nom.

Pape Demba SIDIBE

Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.