banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Projet de film « Sama rak » : Le Belge Lionel Croes veut sensibiliser sur les enfants mendiants

14 Avr 2017
643 times

Le jeune belge Lionel Croes est à la recherche de 16 millions de FCfa pour compléter la moitié du budget de son projet de film « Sama rak » (mon jeune frère) qui sensibilise sur la problématique des enfants mendiants au Sénégal.

De la sociologie à la réalisation, le jeune belge Lionel Croes a fait le pas. Passionné et vivant au Sénégal, le lauréat du Trophée des « Belges du bout monde » dans la catégorie Culture, en décembre 2016, projette un film sur la problématique des enfants mendiants au Sénégal. Le long-métrage, « Sama rak » (mon petit frère en wolof), devrait coûter 50.000 euros soit 31.750.000 FCfa. Toujours-est-il que le jeune réalisateur, qui a commencé à écrire son projet depuis 2011, cherche à boucler la moitié du budget du film avec un gap de 16 millions de FCfa à compléter avant d’entamer le tournage en juillet. D’où cet appel à contribution pour ce projet soutenu par la Délégation Wallonie Bruxelles (Sénégal), la province de Namur, la Fédération Wallonie Bruxelles, Solidaris (Belgique).

Lors d’une récente rencontre avec la presse, Lionel Croes a expliqué la philosophie et les objectifs : « Ce film veut dénoncer sur les conditions dans lesquelles les enfants mendient ». Pour cela, L. Croes sort des sentiers battus en mettant une touche comique dans le film. « Un trait d’humour permet de mieux sensibiliser sur cette problématique », a-t-il défendu expliquant : « Notre approche de la réalisation se base sur une collaboration entre jeunes européens et sénégalais, afin de travailler sur un pied d’égalité et en étroite complicité les uns avec les autres ». L’équipe est composée de quatre Belges, quatre Sénégalais et un Français. Parmi les Sénégalais figurent Dudu Ndiaye, co-réalisateur-acteur, il fait parler de lui avec ses vidéos fortes de centaines de milliers de vue sur les réseaux sociaux, Pa Oumar Diop et Bamba Tall.

Mettant à profit la rencontre avec les journalistes, Abbas Diao, conseiller à la Délégation, est revenu sur la coopération entre le Sénégal et la Wallonie Bruxelles dans le domaine du cinéma et de l’audiovisuel. S’exprimant au nom du délégué de la Wallonie-Bruxelles au Sénégal, Philippe Cantraine, A. Diao a relevé que « Le Sénégal peut assurer le défi de la production mais beaucoup de lacunes sont à combler, et pour cause on dénombre peu de producteurs dans le pays ».
S’y ajoute la question de la visibilité des films produits au Sénégal. Abbas Diao a également rappelé la coopération dans le volet Formation avec la Direction de la cinématographie et l’université Gaston Berger de Saint-Louis.

E. M. FAYE

Last modified on vendredi, 14 avril 2017 12:37
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.