banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Association des Malagasy à Dakar : Les 20 ans d’existence célébrés dans la ferveur

16 Mai 2017
476 times

L’Association des Malagasy du Sénégal (Amsn) a fêté, samedi dernier, dans les locaux des Cours Sainte Marie de Hann, l’anniversaire de ses 20 ans d’existence. A l’occasion, un festival éducatif et culturel était au menu avec des artistes venus de la Grande Ile.

Les 20 ans d’existence de l’Association des Malagasy du Sénégal (Amsn) ont été fêtés en grande pompe. Rien n’est de trop et tous les ingrédients ont été réunis pour donner un cachet carnavalesque aux festivités. Pour les parents d’élèves comme pour leurs progénitures, cet après-midi de samedi est une opportunité de décompresser après une semaine de travail, mais c’est aussi une occasion de découvrir cette culture malgache à la beauté et à la richesse insoupçonnées. Sur la scène aménagée dans la cour récréative de l’école des Cours Sainte Marie de Hann de Dakar, il y a Gothlieb et son orchestre musical.

L’engouement qu’il suscite à chacune de ses envolées lyriques renseigne à suffisance de son aura. Ses inconditionnels profitent pleinement de ce beau spectacle sans même se soucier de ces vagues de poussières qu’ils soulevaient. Ils se laissaient aller parfois en essuyant quelques pas de danse influencés puis s’asseyaient. Les mélodies harmonieuses distillées par l’artiste ne laissent aucun répit. Pendant ce temps, les enfants, eux, trouvaient le temps de s’amuser dans l’aire de jeux. Ça courait dans tous les sens. C’est sur ces entrefaites qu’intervient une projection sur la Grande Ile. Elle nous plonge dans la découverte de ses multiples facettes, la beauté de sa nature, son environnement, de ses îles ou la variété des espèces d’animaux qu’elles renferment. Un endroit qui pourrait attirer n’importe quel visiteur en quête d’aventures.

Toutefois, cette petite accalmie n’était que de courte durée puisque l’ambiance allait crescendo. En effet, l’apparition du groupe «Bideew Bu Bess» en a remis une couche. En commençant par la chanson « Belle », ce trio de frères musiciens, sans doute, ont voulu magnifier la beauté de la femme et, par la même, celle de la fête tout court. Le ton est ainsi donné et l’affluence devient de plus en plus importante. Ils ont poussé le bouchon plus loin à travers le morceau « My feeling », où ils chantent le retour aux sources et où ils essaient de mettre en valeur cette belle synergie des cultures sénégalaises et malgaches dans un esprit de communion et de fête.

Mouhamadou Lamine DIOP (stagiaire)

Last modified on mardi, 16 mai 2017 13:10
Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.