banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Abdoulaye Fode Ndione, directeur des éditions Abis : « Les langues nationales constituent l’avenir de l’édition »

06 Sep 2017
242 times

L’éditeur Abdoulaye Fodé Ndione n’est pas de ceux qui sonnent le glas du livre papier. Plus, il lui prédit un avenir pérenne et prospère avec même des innovations. Parmi elles, notamment, la promotion des langues nationales dans les parutions qui constitue, à ses yeux, l’avenir du champ littéraire et un sûr moyen de développement.

Abdoulaye Fodé Ndione observe que les langues nationales prennent maintenant la place qui leur revient au panthéon. Cela vient, à son heure, d’après lui, car elles constituent l’avenir de la littérature dans nos pays. Rencontré lors d’une cérémonie de dédicace au Warc d’un ouvrage édité aux éditions Abis qu’il dirige, M. Ndione appuie par l’argumentaire qui signe que tous les pays qui se sont développés et qui se développent encore aujourd’hui opèrent avec leurs propres langues.

L’éditeur estime ainsi qu’il sonne le moment de suivre les pas de ces pays dans la promotion des parutions en dialectes locales et transfrontalières. Par-là, Abdoulaye Fodé Ndione perçoit un bon concours à l’épanouissement du milieu littéraire. Il reste toutefois que les auteurs d’ouvrages en langues nationales, après la parution, fustigent beaucoup l’édition qui les lèse, selon eux. M. Ndione estime cependant que la tendance se renverse de plus en plus. Il soutient que les éditeurs affichent désormais un intérêt particulier pour les livres en langues nationales. Une filière jadis investie que par des spécialistes mais qui attire maintenant tous les éditeurs.

Par ailleurs, Fodé Ndione note l’engouement qu’il y a déjà autour de la tenue du Salon africain des écrits en langues africaines (Saela), dont la prochaine édition est prévue en novembre 2017 en Conakry. Il annonce que la rencontre verra la participation de spécialistes et professionnels de langues locales qui discuteront des avancées nécessaires au rayonnement et à la centralité de ces langues dans les éditions. Il fait d’ailleurs état d’études importantes qui ont été faites pour leur développement.

Quant à l’avenir du livre, qu’on dit souvent menacé par l’expansion de l’Internet, le président d’Afrilivres (Collectif d’éditeurs francophones) ne nourrit aucune crainte. Il estime que l’avenir du livre reste serein, certain et très ouvert. Il conçoit que tous les outils qui viennent ne sont que des accessoires qui accompagnent le livre dans sa voie.

Mamadou Oumar KAMARA (stagiaire)

Last modified on mercredi, 06 septembre 2017 11:38
Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.