banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Programmes radios et télévisions : La Rts veut remporter la bataille des contenus

09 Sep 2017
814 times

Avec le pluralisme médiatique qui s’est imposé de façon irréversible, la Rts veut changer de fusil d’épaule pour garder sa position de leader dans le paysage audiovisuel et médiatique du Sénégal et de la sous-région. Consciente que la bataille va se jouer sur les contenus, l’Amicale des cadres de la Rts (Acarts) qui mise sur une stratégie gagnante a engagé, hier, à Saly, la réflexion pour accompagner les stratégies de développement de la direction générale.

Gagner la bataille des contenus au niveau des télévisions et des radios. C’est le défi que s’est lancé la Rts. L’amicale des cadres a pris à bras le corps ce projet pour produire une réflexion prospective au cours d’un séminaire de trois jours qui a démarré ce vendredi en vue d’accompagner toutes les stratégies de développement de la direction générale. Cette rencontre s’est tenue en présence d’El Hadji Kassé, ministre conseiller en communication du président de la République, d’Alioune Dramé, directeur de la Communication, des représentants du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra), de la Société de gestion collective du droit d’auteur et des droits voisins (Sodav), entre autres. L’Acarts a associé à cette réflexion des anciens de la maison comme Mamadou Baal, Ibrahima Souleymane Ndiaye, Martin Faye, Mansour Faye et autres.

Aujourd’hui, a fait savoir son président, les télévisions se valent au niveau de la couverture. Pour Guillé Niang Touré, l’environnement actuel est assujetti à la bataille des contenus. « Nous sommes à l’ère du numérique et aujourd’hui, la bataille ce sont les contenus. Nous devons faire en sorte que la télévision publique qu’est la Rts propose des contenus de qualité avec des rendez-vous et formats corrects en phase avec l’ère des nouvelles technologies. C’est notre objectif, une ferme volonté de la direction générale de faire en sorte que les contenus soient améliorés et soient aux normes des nouvelles technologies de l’information et de la communication », a indiqué le président de l’Acarts.

Contrats de performances
A en croire Guillé Niang Touré, les consultants tout comme les anciens de la Rts vont apporter leur expertise et leur expérience pour avoir une grille cadre, une charte qui permettra à la Rts d’améliorer son programme. Il s’agira également, selon lui, « de faire en sorte que les acquis soient consolidés et que la Rts garde sa position de leader dans le paysage audiovisuel et médiatique du Sénégal et de la sous-région ».
Le directeur général de la Rts, Racine Talla, a salué l’initiative novatrice de l’Acarts. « Ce sont des cadres soucieux de la viabilité de leur entreprise, soucieux des performances de leur entreprise et cette réflexion va déboucher sur de bons résultats, et les fruits de ces réflexions vont encore servir des années », a dit M. Talla. Selon lui, la Rts, en tant que société publique nationale, va vers une nouvelle formalisation de ses relations avec l’État avec l’entrée dans la programmation des Contrats de performances (Cdp).

« Il y a des sociétés qui se sont jetées à l’eau. Aujourd’hui, c’est notre tour et nous sommes en train d’y travailler », a indiqué Racine Tall. Le Cdp, a-t-il relevé, nécessite des performances mesurées et acceptées et conduire le programme, être évalué et le refinancement, est assujetti à l’atteinte des objectifs. « On est à l’ère de la gestion axée sur les résultats et le Cdp doit s’adosser à un plan stratégique accepté et validé par les travailleurs, mais soumis à l’État qui est un contractant, le délégataire », a-t-il soutenu.

Pour M. Talla, le cœur de métier de la Rts, c’est la radio et la télévision et, à son avis, toutes les ressources doivent être orientées vers la production de contenus, mais aussi l’épanouissement des travailleurs.

Le consultant expert en programme, Pascal Joseph, a pour sa part indiqué que pour améliorer une offre, il faut réfléchir à l’organisation d’entreprise en même temps qu’on réfléchit à l’offre elle-même, au programme, à la formation.

De même, a-t-il souligné, l’entreprise doit être organisée de telle sorte qu’elle optimise et utilise pleinement les moyens dont elle dispose. « En fonction d’objectif qui doit être très précis, on ne doit pas changer de cap trop souvent. Il faut travailler dans la continuité, savoir fidéliser le public sur cette offre », a indiqué M. Joseph. Selon lui, la Rts a la chance d’avoir plusieurs antennes et devrait, à son avis, rechercher nécessairement la complémentarité entre ces antennes et additionner les publics au même moment sur des émissions différentes, mais aussi pour des publics complémentaires.

Samba Oumar FALL

 

Last modified on samedi, 09 septembre 2017 14:48
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.