banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Publication : Moumar Guèye présente deux ouvrages sur l’eau, l’arbre et la vie

11 Sep 2017
507 times

Sans l’eau, il n’y a pas de paix, de sécurité et il n’y aura pas d’émergence des peuples, a souligné le président Macky Sall dans l’ouvrage de Moumar Guèye, intitulé « L’eau source de paix et de sécurité » et présenté au public samedi dernier, à l’occasion d’une cérémonie de dédicaces qui s’est déroulée à Saint-Louis, en présence des Pr Banda Fall et Habib Kébé de l’Université Gaston Berger.

Devant un auditoire fort attentif et composé essentiellement de sommités du monde académique, d’hommes de lettres, de culture, d’étudiants et autres invités de marque, Moumar Gueye a précisé que cet ouvrage préfacé par le chef de l’Etat « est une noble initiative pour inviter l’humanité tout entière au respect et à l’utilisation rationnelle et durable de l’eau, sous toutes ses formes ».
En un mot, a poursuivi l’auteur, il s’agit d’un outil de promotion du comportement citoyen, pour le respect et la préservation des ressources en eau de la planète ».
En effet, cet ouvrage est bien documenté et la lecture en est rendue facile par des phrases claires qui coulent comme l’eau de source. Un livre qui contribuera certainement à mieux faire connaître, apprécier, respecter et protéger l’eau, ce trésor indispensable à tous les segments du monde vivant et qui doit être un trait d’union entre les peuples.

Selon le préfacier, « en Afrique, nous vivons un grand paradoxe : une Afrique lutte contre le manque d’eau et une autre contre son excès, et le réchauffement climatique est venu aggraver le problème ».
Or, l’eau, meilleur breuvage du monde, est la boisson la plus recommandée par les spécialistes en nutrition. Ce liquide précieux constitue près de 65% du corps de l’adulte et 75% de celui du nourrisson. L’eau est source de vie et de bien-être lorsque son usage fait appel à l’esprit de coopération et de partage. Mais sans la sagesse que requiert la concertation, elle peut être source de conflit, voire de guerre.
Pour le président Macky Sall, c’est conscient de ces enjeux que le Sénégal, dans le cadre de son mandat au Conseil de sécurité des Nations unies, a initié, pour la première fois de l’histoire, un débat sur « Eau, Paix et Sécurité », le 22 avril 2016.

De l’avis du préfacier, l’eau interpelle la conscience universelle, « nous sommes tous concernés, c’est dans ce sens que nous avons mis sur pied l’Omvs et l’Omvg, il reste que malgré l’existence de plusieurs cadres de concertation autour des bassins hydrauliques, certains aspects demeurent encore sans encadrement juridique formel, en atteste l’absence d’instruments de concertation pour 105 cours d’eau sur plus de 270 fleuves et lacs transfrontaliers à travers le monde ».

« L’arbre est la vie »
Selon le chef de l’Etat, l’ouvrage du colonel Moumar Guèye mérite d’être entre les mains des chercheurs, des enseignants, étudiants, élèves et autres apprenants, qui en tireront un grand profit, car son contenu contribue significativement à la promotion de l’éducation environnementale, pour la préservation des ressources en eau.

Ce livre, a-t-il souligné, sera sans doute « une précieuse contribution du Sénégal dans la mission du Groupe de haut niveau sur l’eau, dont j’ai l’honneur d’être membre ».
A en croire le préfacier, l’écrivain Moumar Guèye, ingénieur des Eaux et Forêts, spécialiste en Gestion des ressources naturelles et en Développement international, « peut parler, à plus d’un titre, de l’eau et il en parle brillamment ».
Le nombreux public venu répondre à l’invitation du colonel Moumar Guèye, a eu également l’occasion de découvrir un autre ouvrage de cet intellectuel de gros calibre intitulé « L’arbre est la vie » et préfacé par l’ancien directeur général de la Fao, Jacques Diouf.

Les Pr Banda Fall et Habib Kébé ont indiqué que ces deux ouvrages se recoupent, précisant, tour à tour, « que l’eau ne peut exister sans arbre et l’arbre ne peut exister sans l’eau, deux éléments de la vie qui jouent un rôle prépondérant dans l’équilibre de l’humanité ».
Ils ont enfin exhorté tous les usagers à utiliser rationnellement et à bon escient ce liquide précieux.

Mbagnick Kharachi DIAGNE

Last modified on lundi, 11 septembre 2017 12:15
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.