banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

« Novembre numérique » de l’Institut français : Inciter les jeunes à exploiter les opportunités du digital

14 Nov 2017
556 times

Pour apporter sa prière à l’édifice du développement du digital, l’Institut français du Sénégal a lancé le concept « Novembre numérique ». Du 13 au 30 novembre, des activités seront organisées par cette structure pour favoriser la création numérique chez les Sénégalais dans le cadre de ce « Mois des cultures numériques du Sénégal ».

En novembre 2016, l’Institut français de Paris avait lancé le concept « Novembre numérique » dans le monde. Cependant, en Afrique, seul le Niger, la Mauritanie et le Togo avait déroulé ce concept l’année dernière. Pour cette édition 2017, l’Institut français du Sénégal a décidé de lancer pour la première fois l’idée du « Novembre numérique » ou le « mois des cultures numériques au Sénégal. La directrice du programme « Novembre numérique » de l’Institut français du Sénégal, Nogoye Diop, a indiqué, face à la presse, que le Sénégal a adhéré à ce projet lancé depuis Paris parce qu’il y a une grande opportunité à mieux exploiter le numérique qui est un outil de développement.

Nogoye Diop soutient qu’il y a énormément d’outils connectés au Sénégal avec le téléphone portable qui est utilisé par toute la population, des plus jeunes au plus âgés. « Au Sénégal, il commence à avoir énormément d’acteurs autour du numérique qui ont un dynamisme certain pour le développement de ce secteur », indique la responsable de la Médiathèque de l’Institut français. Elle explique que pour une première édition, il fallait trouver des activités transversales fédérant l’ensemble des départements du centre pour un esprit de groupe et une homogénéité.

C’est ainsi que les principales activités du « Novembre numérique » vont tourner autour des quatre concepts que sont : décoder, jouer, créer et penser. Dans chaque concept, il est prévu plusieurs activités au centre ou en collaboration avec d’autres structures pour former « mais surtout orienter les jeunes vers l’essentiel dans le numérique ».  

 Il est prévu, de ce fait, des ateliers de prise en main, un tournoi de jeu vidéo entre enfants pour mieux faire découvrir à ces derniers l’outil informatique et stimuler leur création. Contrairement aux idées reçues, la directrice du programme « Novembre numérique » souligne que « certains jeux peuvent énormément apporter à l’enfant dans la concentration, la recherche et la prise en main ».

Pour le concept création, le Sénégal recevra aussi l’exposition « French Touch » qui est la première exposition proposant une sélection d’œuvres de webcréations françaises et francophones. Ker Thiossane va aussi déplacer son atelier « Fab Lab » à l’Institut français pour inciter les jeunes à exploiter les opportunités du numérique.

La directrice de l’institut français, Anne Potié, a laissé entendre que la structure qu’elle dirige a voulu, avec cette idée, mettre à disposition une plateforme numérique pour développer davantage ce secteur au Sénégal. Elle rappelle aussi que l’espace de l’Institut va être repensé en fonction du numérique pour offrir une circulation entre le créateur et le consommateur du numérique qui est véritable outil de développement.  

Oumar KANDE

 

Last modified on mardi, 14 novembre 2017 14:59
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.