banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Livre sur la musique sénégalaise : Seydi Sow raconte les « Douceurs et merveilles du Mbalax »

05 Déc 2017
453 times
L’auteur, Seydi Sow, est Grand Prix du Président pour les Lettres en 1998. L’auteur, Seydi Sow, est Grand Prix du Président pour les Lettres en 1998.

« Néthio : Douceurs et merveilles du mbalax », ouvrage de 389 pages de l’écrivain Seydi Sow, a été présenté, l’autre semaine, à la Fildak, au Cices. Ce livre sur les artistes musiciens et chanteurs sénégalais comporte quatre tomes: I Les Prémices, II L’Envol, III La consécration et IV La continuité assurée par la nouvelle génération.

L’auteur a rendu hommage à des musiciens sénégalais et acteurs de la musique comme Daniel Gomez, Guissé Pène, Aziz Dieng, Youssou Ndour, Ismaëla Lô, Baaba Maal, Abdoulaye Prospère Niang, Omar Pène, Ouza Diallo, Idrissa Diop...

« En fait, ce sont eux la genèse de cet ouvrage. Ayant écouté « Diaaga » (Ndlr : morceau chanté par Thione Seck) depuis les Etats-Unis, j’ai aussitôt eu le désir d’écrire sur le leader du Raam Daan, qui est et restera mon chanteur préféré. Même si, j’ai le plaisir à écouter les autres, comme le maestro Youssou Ndour. Hélas, il n’a pas été facile pour l’inconnu que j’étais d’approcher la grande vedette qu’est Thione », explique Seydi Sow. Et l’auteur de poursuivre : « Je suis parti le voir avec ma fille Salla Sow. Nous nous sommes mis sur nos grands boubous. Je dois l’avouer, l’accueil n’était pas des meilleurs. »

Coriace, l’auteur déclare : « Cela ne m’a pas empêché d’écrire un livre sur lui. Malheureusement, cela était très difficile pour moi de continuer à approcher Thione. Pour l’avoir au téléphone, c’était la croix et la bannière et quand j’ai eu à le rencontrer pour la 3ème fois, il n’était plus possible, pour moi, d’avoir son contact. J’ai tout fait, même laisser un message ». Malgré tout, l’auteur ne s’est pas éloigné de son sujet.

« Le premier chapitre (Les Prémices), c’est presque le résumé de la carrière de Thione Seck. Tout ce que j’ai raconté à l’intérieur me vient de lui. Ses difficultés à chanter avec le groupe « Baobab ». Il me l’a révélé en me disant : « Lorsque je venais dans cet orchestre, on ne me laissait pas la possibilité de chanter ». Il restait des semaines sans chanter. Parce que dans ce groupe, tout le monde était chanteur. Je n’ai rien inventé. Tout ce que j’ai dit, c’est la réalité, mais aussi de la fiction », relate Seydi Sow.

L’auteur avance que le reste du livre condense quasiment la trajectoire de Youssou Ndour. « Là aussi, j’ai voulu l’approcher. J’ai entrepris tous les détours. Je suis même parti à la Tfm pour le rencontrer. Mais cela n’a pas été possible. Je souhaitais qu’il regarde ce livre-là, porte un témoignage avant qu’il ne soit publié. Toutefois, les grands musiciens sont parfois dans leur Olympe et nous les admirons comme tels », regrette Seydi Sow.

Diverses expériences
Pour le professeur Emmanuel Magou Faye, « ce roman d’initiation utilise le personnage « Nethio » qui s’est construit, en partant de rien, pour arriver au sommet. C’est un exemple à donner aux jeunes. Cela montre qu’avec le travail, on peut réaliser tous ses rêves ». « Ce roman est une compilation d’une infinité de lecture pour constituer sa trame historique ; cela est fondamental. Ce livre, on en reparlera très longtemps », présage Pr Faye. « Le travail de l’auteur fait du livre un roman, un reportage, une chronique, etc. Il ne rentre pas dans la catégorie du roman classique.

C’est une sorte de mélange des différentes expériences », a confié le professeur Magou Faye. A l’en croire, la simplicité, ce n’est pas la facilité, mais la subtilité.

De son côté, le critique littéraire et enseignant, Ibrahima Wone, a mentionné que ce livre, abordant la vie de nos artistes-musiciens des années 1960 à nos jours, porte le respect aux musiciens du Sénégal et du monde, pour le talent et tout le plaisir qu’ils ne cessent de nous donner. « Nethio est comme un livre d’histoire ; le personnage, tel un mythe, partant de rien va connaitre plus tard une réussite, en portant son nom sur le toit du monde. Ce grand rêve est à la base des grands destins », a constaté Ibrahima Wone.

Quant au professeur de Français Baytir Kâ, il a souligné le travail de musicologue et d’archéologue fait par l’écrivain Seydi Sow, allant de la fouille à la restitution dans les détails.

Prenant part à la cérémonie de présentation de l’ouvrage, le député Cheikh Bamba Dièye a indiqué que beaucoup de choses nous échappent, dans la vie, faute d’écrire. D’où l’intérêt de les consigner dans un livre.

Seydi Sow a été lauréat du Grand Prix du président de la République, pour la promotion de l’édition au Sénégal. Il est aussi Chevalier des Arts et Lettres.

Serigne Mansour Sy CISSE

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.